art·Coronavirus·covid

Expo : COVID ART

Vous pouvez couper toutes les fleurs mais vous ne pourrez pas empêcher le printemps de venir.

Pablo Nerruda

Mes chers camarades créatifs,

Alors comment va votre créativité en ce moment de crise en tout genre ?

Plutôt en mode stagnation, en amélioration, en baisse.

Pour ma part,

Je ne sais si cela existe déjà, mais aujourd’hui, j’avais envie de créer mon exposition virtuelle et personnelle.

Marre d’attendre une superbe occasion pour exposer, le bon moment c’est maintenant.

Marre d’attendre de faire les superbes belles créations, la belle création est partagée avec amour.

Marre d’attendre que tout soit parfait pour commencer, rien ne sera jamais parfait, le tout c’est de commencer.

Marre d’attendre de savoir si quelque chose existe déjà avant de le créer, je suis mon coeur et je me lance.

Marre d’attendre l’approbation des autres.

Et votre santé en tout genre ? Plutôt centré sur la santé physique, spirituelle, matérielle, psychologique…

On est loin d’échapper au Covid, mais il y a pleins d’autres virus au quotidien et on est loin d’échapper à la mal-à-dit, on est loin d’échapper aux ondes négatives, on est loin d’échapper aux blâmes, on est loin d’échapper à la manipulation, on est loin d’échapper à la pollution, on est loin d’échapper à la folie

Mais on a le choix : se relever ou se laisser abattre… à mort.

Prenez soin de vous.

Continuez bien de profiter de votre printemps.

Courage.

MON EXPOSITION VIRTUELLE SPECIALE COVID

Tous ces dessins ont été réalisés totalement à main lever et pas sous mes meilleurs jours 😉

Matériel :

  • avec les stylos Steadtler
  • papier fin 80 mg
Femme masquée

Quel dessin préférez-vous ?

Retrouvez-moi pour plus d’inspirations et de chroniques créatives sur :

Instagram : @unemamanetsesailes

Pinterest : Christina Jaka

Si vous avez le cœur à me soutenir dans mon travail artistique, je vous invite à commander sur ma boutique de design personnalisé : http://bazarzen.tunetoo.com/

Si vous avez des projets de design à me proposer pour les prochains articles de ma boutique, n’hésitez pas à m’envoyer un mail – bazarzencreatif@gmail.com – pour me faire part de votre proposition -mentionnez bien en Objet « bazar zen boutique via blog ».

Merci pour votre soutien

philosophie de vie·questions existensielles

Être

Être ou ne pas être. Telle est la question.

William Shakespeare

COMMENT SUIS-JE ?

« How are you? » Demanderai l’anglophone.

Le français demanderai « Comment allez-vous ? »

Et vous, comment allez-vous, aujourd’hui, ici et maintenant en lisant les premiers mots de mon article ?

Pour le sujet de mon article, cette question est le premier exemple qui me vient à l’esprit.

Cependant, c’est surtout parce que c’est souvent la première question qu’on pose dans la journée quand on croise un camarade de classe, un ami, un collègue.

COMMENT J’INTERPRETE ?

L’emploi du verbe Be en anglais peut nous démontrer que l’anglophone est plus centré sur l’état profond de l’Être alors que l’emploi du verbe Aller en français peut nous faire croire que l’état d’esprit francophone est plus centré sur la direction que veut prendre l’état du Être.

Cela nous démontre l’état d’esprit dans lequel on vit.

Et finalement, tout est complémentaire. Il est bon de savoir comment on est maintenant et de définir cet état comme un désir d’être pour demain.

QUE VEUX-TU DE MON ÊTRE ?

Par quoi nous nous intéressons vraiment quand on demande à quelqu’un « comment va-t-il? »

Parfois, j’ai l’impression que cette question n’est pas profonde, juste machinalement dite, une habitude, presque une banalité qui réduit les émotions et les sentiments de la personne qui reçoit cette question à une chose sans importance qui le conduit presque à étouffer sa vérité, tellement cela n’a pas l’air de sincèrement compter aux yeux des autres.

Dites-moi, demandez-vous souvent aux personnes que vous côtoyez comment elles se portent et à travers cette question, que cherchez-vous concrètement à entendre de la part de votre interlocuteur ?

Cherchez-vous à transmettre à l’autre votre sincère désir de l’écouter ? Ou comme d’habitude à donner l’impression que vous vous intéressez à lui ?

En effet, si on regarde de loin, on est… beaucoup de chose.

JE SUIS

On est souvent notre métier, notre salaire, notre rang sociale, notre famille, notre parole, nos désirs, nos actions, nos croyances, nos émotions, nos sentiments.

Et parfois, on est nous-même.

En cette période où nous sommes tous dans la même galère… confinement sur confinement.

Nous ressentons tous une touche de frustration de ne pas savoir ce qu’il en sera demain.

Et si dès aujourd’hui, on décidait de commencer à être soi-même ? Et si dès aujourd’hui, on commençait à demander à soi-même comment on est et comment on veut être ? Et si dès aujourd’hui on commençait à s’écouter vraiment ?

Déployez vos ailes et envolez-vous,

Christina

Pour d’autres inspirations et chroniques créatives et philosophiques, retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Instagram : @unemamanetsesailes

Pinterest : Christina Jaka

Et si vous avez le cœur de me soutenir dans mon activité de blog et d’art, vous pouvez faire un achat sur ma boutique de design personnalisé bazarzen.tunetoo.com ou me faire une demande personnalisation spéciale en m’envoyant un mail : bazarzencreatif@gmail.com

Dernières nouvelles du blog

Expo : COVID ART

Vous pouvez couper toutes les fleurs mais vous ne pourrez pas empêcher le printemps de venir. Pablo Nerruda Mes chers camarades créatifs, Alors comment va votre créativité en ce moment de crise en tout genre ? Plutôt en mode stagnation, en amélioration, en baisse. Pour ma part, Je ne sais si cela existe déjà, mais… Lire la suite Expo : COVID ART

Ma biblio créative : le coloriage et le gribouillage créatif

Mes chers camarades créatifs, Le coloriage fait partie intégrante de ma pratique créative. Je dessine et je mets de la couleurs dans mes dessins. Je ne pouvais donc pas passer outre cet outil de développement créatif. D’autant plus que je le considère comme l’un des outils de développement créatif les plus essentiels à maîtriser dans… Lire la suite Ma biblio créative : le coloriage et le gribouillage créatif

art visuel·Créativité·livres

Ma biblio créative : le coloriage et le gribouillage créatif

Mes chers camarades créatifs,

Le coloriage fait partie intégrante de ma pratique créative. Je dessine et je mets de la couleurs dans mes dessins. Je ne pouvais donc pas passer outre cet outil de développement créatif. D’autant plus que je le considère comme l’un des outils de développement créatif les plus essentiels à maîtriser dans son cheminement.

Si vous m’avez suivi depuis le début et que vous avez vu certains de mes dessins, vous avez certainement compris que pour colorier j’utilise souvent le feutre.

Dans mon entourage, beaucoup considère le coloriage au feutre comme enfantin. Alors, j’assume. Je suis une âme enfantine. C’est sûre, je l’avoue, j’ai pu remarquer que ce sont souvent les enfants qui utilisent le feutre. Ne me demandez pas pourquoi on confie toujours les choses les plus simples aux enfants et les choses les plus compliqués aux adultes. Cela doit être dans la norme, je pense. Mais bon, ce n’est pas la mienne en tout cas.

Au niveau artistique, à mon sens, au vue de mon expérience, je pense qu’il est plus agréable de suivre ses envies créatrices. J’ai tout ce qu’il faut pour colorier : pastel, peinture,… mais je privilégie le feutre. Pourquoi ?

Parce que c’est le plus simple. Le plus simple, j’ai bien dit, non, le plus facile. Colorier n’est pas facile, c’est une discipline qui demande patience, concentration et observation pour lire entre les lignes alors il faut le faire avec un outil avec lequel on se sent le plus à l’aise.

Ne pas chercher à faire quelque chose de parfait. Ce n’est pas le résultat qui importe, c’est le processus créatif. Regardez en vous. Dans quel état d’esprit êtes-vous lorsque vous colorier ? Rechignez-vous dès le premier dépassement ? Ou êtes-vous du genre à anticiper et à rebondir ?

Ces questions demandent réflexions et un petit lâcher-prise, alors, je vous en prie.

En attendant, je vous invite à réfléchir autour d’un coloriage ou d’un gribouillage créatif accompagné d’un thé et d’une musique relaxante seule ou bien accompagné par la positivité.

  1. Coloriage de mandala : beau cadeau de la part d’une merveilleuse âme
  2. Pastel : initiation pas à pas, Alla prima
  3. Mon petit d’atelier d’artiste, Maïté Balart
  4. Art-thérapie, 46 mandalas anti-stress, Hachette Loisirs : Beau cadeau

Passez un bon moment !

Souvenez-vous toujours que vous avez la meilleure mission chaque matin quand vous vous réveillez : de briller de votre propre lumière.

Christina

Pour plus d’inspirations et d’interactions, rendez-vous sur les réseaux sociaux :

Instagram : @unemamanetsesailes

Pinterest : Christina Jaka

Ma boutique de design personnalisés : www.bazarzen.tunetoo.com

art visuel·Créativité·livres

Ma biblio créative : apprendre à dessiner

Mes chers camarades créatifs,

Voici, ma collection de livres créatifs pour apprendre à dessiner qui m’ont permis depuis mes débuts jusqu’à aujourd’hui de découvrir l’existence de mon potentiel créatif, de libérer cette créativité et de trouver des moyens pour la développer encore et encore.

Le partage de lectures est important car selon moi, la connaissance passe par la recherche et la recherche ne peut se faire que dans la lecture de connaisseurs qui ont osé partager leurs connaissances et leurs découvertes.

Tous les conseils que je me permets de vous donner sur la créativité et le développement personnel viennent en grande partie en feuilletant ses ouvrages et en expérimentant les conseils qui y sont donner.

Etant sur le chemin de la découverte et de l’apprentissage comme chacun de nous, c’est avec une grande humilité que je vous partage cela.

Beaucoup de ses ouvrages m’inspirent et me boostent, beaucoup me permettent de surtout me remettre en question.

J’ai surtout eu cette révélation que je pouvais être MOI-MÊME. Que je pouvais créer, dessiner tout ce que JE SUIS. Et qu’en fin de compte, tout le monde s’en fiche de toute façon.

Devenir créatif c’est d’abord prendre le chemin de la connaissance de soi. Le processus est en marche. Il est bon de créer sa propre opinion créatrice car nous sommes seuls face à ce cheminement plus intérieure qu’extérieure.

Bonne lecture, et souvenez-vous écoutez-vous, et apprenez à éveiller votre lumière à toutes les couleurs !

  1. L’art du motif, Milas Editions
  2. Dessiner le corps humain, Mark Bergin, Editions Eyrolles
  3. Apprendre à dessiner en pleine conscience, Barrington Barber, Marabout
  4. J’apprends à dessiner Kawaii, Sarah Alberto, Marabout
  5. Happy Calligraphie, Violette Bénilan, Dessain et Tolra
  6. Mon carnet Kawaii, comment dessiner des créatures supers mignonnes, Angela Nguyen
  7. Petits dessins au stylo à bille, Les éditions de saxe

Créativement et spirituellement vôtre !

Christina

Et puis pour plus d’inspirations, d’interactions, retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Instagram : @unemamanetsesailes

Pinterest : Christina Jaka

Ma boutique en ligne de design personnalisés : www.bazarzen.tunetoo.com

philosophie de vie

Philosophie de vie, le calage

Mes chers camarades créatifs,

Avez-vous votre permis de conduire ?

Souvenez-vous des premières fois que vous avez pris le volant avec votre moniteur ou avec une autre personne d’ailleurs pour apprendre à conduire ?

Souvenez-vous à quel point vous avez géré ? Haha.

Moi, je suis en cours pour obtenir mon permis de conduire. Mais pas pour le moment. Mon corps s’est mis un instant en pause alors je respecte ce temps conseillé pour me remettre. ⌛

Je voulais vous partager cette réflexion que mes cours de conduite m’ont apprise : l’importance de ne pas Lâcher la pédale d’embrayage au risque de caler.

Oui, mais où est-ce que je veux en venir ?

Depuis ces derniers jours, dans ma pause, je fais mon introspection trimestriel des trois premiers mois de 2021. J’ai réalisé en faisant ce bilan de mes trois derniers mois que j’étais encore une fois de plus : dans la pression, dans le contrôle et dans la précipitation.

Dans ce processus, il a fallu qu’un évènement personnel me fasse réaliser l’importance d’être à l’écoute, d’être dans la bienveillance totale, d’être dans le lâcher-prise et je précise bien le lâcher-prise non dans le laxisme.

Mon moniteur m’a beaucoup appris dans mes leçons de conduite, l’importance de manipuler les commandes du véhicule avec douceur car j’étais souvent dans la rigidité avec la boîte de vitesse, j’avais envie de rétrograder le plus vite possible alors que je n’avais même pas bien appuyer sur la pédale d’embrayage. Bref, aucune souplesse et conduite pas du tout économique, quoi.

Quelles sont les commandes du véhicule en ce moment ?

Nous avons notre carrosserie, le véhicule, c’est notre corps.

Ensuite, nous avons l’ensemble des commandes, tout notre système intérieur : notre cerveau, nos organes, nos cellules, etc.

Puis, nous avons notre système extérieur : notre tête, nos pieds, nos jambes, nos mains, notre ventre, etc.

Enfin, nous avons ce système que nous ne voyons pas et que nous remettons souvent en question : l’esprit.

L’esprit créateur, l’esprit de bon sens, l’esprit de famille, l’esprit de Noël, l’esprit de pâques, l’esprit d’équipe et puis il y a simplement l’Esprit.

Voilà de quoi est composé notre machine humaine complexe.

Dans cette machine, nous avons le pouvoir de contrôler certaines parties directement, et l’harmonie des autres parties dépendent indirectement de notre façon de manipuler le reste.

C’est un peu comme en voiture, nous avons le volant entre nos deux mains, nous avons la pédale d’embrayage, de frein et d’accélérateur et puis nous avons la boîte de vitesse et enfin nous avons les rétroviseurs.

Toutes ces commandes sont à la portée de nos mains. Mais le reste, non. Et c’est à la façon dont nous contrôlons ces commandes que le reste de la voiture fera ou pas bien son travail.

Je trouve cette recherche d’équilibre entre le corps et l’esprit tellement passionnant, et ce qui m’est arrivé a encore plus développer en moi cette importance.

Commençant à y travailler, je tenais à vous partager mes premières réflexions, déjà quand même beaucoup mûri depuis quelques mois.

Cependant, je considère qu’une pensée partagée fleurit merveilleusement qu’une pensée « confinée ».

Pour approfondir mes recherches, j’ai découvert Michel Odoul et son livre « Dis moi où tu as mal et je te dirais pourquoi » et Alice Miller et son livre « le corps ne ment jamais ».

Pour l’instant, j’ai seulement regardé plusieurs conférences de Michel Odoul sur YouTube et je suis entrain d’écouter le livre audio sur YouTube d’Alice Miller, « le corps de ment jamais ».

Tout simplement,

Mon message d’aujourd’hui est :

Conduire sa vie prend en compte le corps et l’esprit.

Apprenez chaque instant à vous écouter corps et âme.

Et adoptez la simplicité à toute situation.

Ou au moins prenez conscience de cela, le processus est déjà mis en place.

Sensiblement zen et créative pour vous et avec vous,

Déployez ailes et envolez-vous, petits papillons

Christina

Pour plus d’inspiration et d’actualité créatives, retrouvez-moi sur :

Instagram : @unemamanetsesailes

Pinterest : Christina Jaka

YouTube : Christina Jaka

philosophie de vie

Philosophie de vie, Electro-Choc

Mes chers camarades créatifs,

Vous avez l’impression que rien ne bouge quand vous n’agissez pas.


Détrompez-vous.


L’univers est toujours dans l’action même quand votre corps décide un jour de dire stop, pause…


Le processus ne connaît pas l’inaction.


Restez bien conscient, dans l’acceptation, dans la gratitude.

Et puis un jour, quand vous pourrez reprendre le contrôle de vos tripes, vous serez surpris par le plus grand des hasards, que quasiment tout le reste vous aura été confié presque sans effort.

Sensiblement zen et créative pour vous et avec vous.

Christina

Pour plus de créativité et de philosophie, retrouvez-moi sur :

Instagram : @unemamanetsesailes

Pinterest : Christina Jaka

art visuel·Ateliers créatifs·défis·journal créatif

DÉFI 21 JOURS : Mon Bordel Créatif – Semaine 1

La véritable grandeur d’un homme ne se mesure pas à des moments où il est à son aise, mais lorsqu’il traverse une période de controverses et de défis.

Martin Luther King.

Mes chers camarades créatifs,

Ce mois-ci, j’ai commencé un défi de 21 jours intitulé « bordel créatif » proposé par Jijihook .

Je vous présente mes sept premières réalisations en toute humilité.

Mes réalisations n’ont pas pour but d’être BEAU.

Je souhaite raconter une histoire de cœur et cette histoire c’est la mienne.

Je suis vraiment ravie de vous présenter cela sous forme de journal créatif car ce concept me correspond véritablement.

Même s’il y a longtemps que je n’ai pas créé de journal créatif ou de art journal à proprement parlé, depuis un an.

Depuis assez lontemps je dessine, colorie et écris mais c’est réellement la première année où je ressentais l’importance et le besoin de faire jaillir la flamme de mon inconscient.

Ce défi m’a donné envie de réouvrir le champ de ma créativité à la spontanéité, à l’informel et à l’intuition.

Dire adieu au perfectionnisme, à l’idéalisme, à la maniaquerie.

Dans la vie du quotidien, notre esprit est souvent pris par le temps, l’argent, les obligations, les honneurs, et tous pleins de tracas qu’on en oublie l’essentiel.

L’essentiel de se retrouver avec soi-même.

Les rendez-vous avec notre esprit créatif sont tellement considérés de manière superficiel, nous avons souvent la facheuse tendance d’adopter les croyances que créer c’est pour les artistes et pour les étudiants en art, créer c’est pour les gens talentueux avec de bonnes idées alors on se compare à tort et on n’ose plus créer.

Moi, j’ai décidé de dire « stop » à cette voix qui me dit sans cesse d’attendre le bon moment, d’être parfaite, et pleins d’autres fausses idées que j’ai longtemps absorbé.

J’ai décidé d’être à l’écoute de mon enfant intérieur, de faire vivre mon âme d’enfant et de l’accueillir tel qu’il est, de l’aimer, de le protéger et le soutenir comme il le mérite.

Parce que la seule personne avec qui je vivrais toute ma vie est moi-même, autant que je me donne le droit de bien m’entendre avec moi-même.

J’ai décidé d’apprivoiser mon côté obscur et l’accorder avec mon côté lumineux.

L’un ne pourrait vivre sans l’autre. Il ne faut pas chercher à chasser ce qui nous déplaît, au contraire.

Quand nous sommes venus au monde, personne ne nous a prévenu qu’il y aurait beaucoup de défis relevés et parfois, qu’il y aurait des contraintes, qu’il faudrait faire beaucoup d’efforts pour obtenir si peu de reconnaissance. Si on savait tout cela à l’avance, est-ce qu’on n’aurait accepté de venir au monde?

Je ne pense pas non plus qu’on nous ait prévenu qu’on vivrait de merveilleux moment. Mais on est ici et maintenant, savourons chaque moment qui nous ait offert pour apprendre à mieux nous accueillir tel que nous sommes.

Empathie et bienveillance.

Jour 1 : Masking tape
Jour 2 : Gribouillis de toutes les couleurs , feutres et pastels
Jour 3 : Mon premier zendala
Jour 4 : la couleur orange et rouge
Jour 6: défouloir. Chaque trait était dédié à une chose négative.
Jour 7: après le défouloir, fallait poser nos intentions. Moi, je me suis inspirée de mes cartes inspirantes pour les mots « étoile 🌟  » et « confiance. Et finalement mon intention était de penser qu’en général, tout se passe bien.

Sensiblement zen et créative pour vous et avec vous,

Déployez vos ailes et envolez-vous.

Créativement et spirituellement vôtre,

Christina 🦋

Mes liens vers mes book artistiques :

  1. Mon book « Amour » spécial Saint Valentin
  2. Mon book – Illustrations jeunesse
  3. Mon book – Illustrations Mandala
  4. Mon book – Illustrations Zentangle et Doodle
  5. Ma galerie : dessins numériques en pleine conscience
  6. Qu’est-ce qui m’inspire ?
  7. Des galets décoratifs
  8. Les essentiels de mon blog Zen & Créatif – Le bilan 2020

Dernières nouvelles du blog

Être

Je suis ou je ne suis pas, telle est la question.

Ma biblio créative : apprendre à dessiner

Mes chers camarades créatifs, Voici, ma collection de livres créatifs pour apprendre à dessiner qui m’ont permis depuis mes débuts jusqu’à aujourd’hui de découvrir l’existence de mon potentiel créatif, de libérer cette créativité et de trouver des moyens pour la développer encore et encore. Le partage de lectures est important car selon moi, la connaissance… Lire la suite Ma biblio créative : apprendre à dessiner

philosophie de vie

Trente ans.

Il était une troisième décennie.

Depuis le dix-neuf mars, je prends seulement le temps de me présenter sous un nouveau jour. Aujourd’hui avec un peu de retard, je suis là.

Je n’ai pas vu le temps filé, je ne me suis pas vu grandir. Je n’ai rien vu venir. Et je suis ici et maintenant avec mes trente ans en poche.

Entre zéro et neuf ans, on n’est pas encore tout à fait conscient de ce qui nous entoure car on est souvent pris négligés et pris pour des « petits ».

Entre dix et dix-neuf ans, j’ai été une adolescente timide, rêveuse, créative et qui ne connaissait rien de la vie, enfin c’est ce que j’ai toujours cru.

Et voilà qu’un jour, j’ai eu vingt-ans.

Je me souviens avoir accueilli mes vingt-ans d’une façon très particulière : je donnais la Vie pour la première fois.

Vous vous demandez si la deuxième décennie m’a bien gâté. Oui, à un point inimaginable que je pourrais en écrire un livre. Mais je vais me contenter de ce géant journal créatif entre mes main : mon cher blog qui accueille très bien tout mon bazar zen et créatif.

Ces derniers mois, j’ai même eu le temps de le dire adieu en créant les meilleurs souvenirs : d’avoir fait un grand voyage spirituel de mes rêves, les Journées Mondiales de la Jeunesse, la rencontre de mon amoureux, la naissance de mon deuxième enfant, l’audace d’apprendre à conduire et de construire un projet professionnel qui me tient à cœur, avec la création de mon blog, ma première exposition, mon premier boulot, et un permis de conduire en cours d’obtention.

Puis soudain, ma vingtaine me quitte et voilà que la trentaine me tombe dessus…

En dix ans,

on en apprend des choses qui nous poussent finalement à se demander comment on se sent maintenant ?

Depuis ces dix dernières années, il y a justement quelques leçons que j’ai apprises et l’élan de mon cœur bohème, poétique, philosophique, coloré, spirituel et joyeux me pousse à faire entendre sa voix.

Première leçon : l’importance de vivre selon son cœur.

On ne sera jamais à cent pour cent d’accord les uns avec les autres. Cependant, il y en a beaucoup qui feront semblant d’être d’accord avec nous parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils ne savent pas. Et puis, il y a ces pépites très rares que tu rencontres et qui saisissent à jamais ta vie, qui coupent ton souffle et le son de ta voix en nous donnant l’impression d’avoir l’intention de nous faire du mal, parfois et en fait, ils souhaitent t’inviter à écouter et à accueillir une facette de nous-même que l’on ignore.

On peut faire des « oh », des « aïe, des « boum », des « bam » ou des « wouah » parce que le cœur nous invite à ressentir pleines de sensations à cause des choix que nous faisons.

Les choix que nous faisons a pour conséquences des expériences plus ou moins agréables ou désagréables dans la limite du supportable.

La vie nous récompense toujours selon la manière qu’on a pensé, agit et parlé à soi ou aux autres.

Alors, comment vivre selon son cœur si on ne sait pas ce que l’on en a un ?

Est-ce possible d’ignorer que l’on a un cœur ? Mais au fait de quel cœur parle-t-on ?

Je parle de celui de l’esprit.

Oui, vivre selon son cœur c’est prendre le risque de se faire rejeter, d’être jugé mais c’est surtout prendre le risque de grandir, de comprendre, et de devenir soi-même.

Se réaliser soi-même est plus éprouvant que de se laisser influencer et d’être quelqu’un d’autre.

Mais au final, beaucoup plus gratifiant personnellement.

Deuxième leçon : l’importance d’être rempli de gratitudes.

Quoiqu’il puisse nous arriver dans la vie, puissions-nous être reconnaissant de ce que la vie nous a permis d’apprendre.

Les personnes que nous rencontrons ne sont pas juste des personnes rencontrées par hasard.

Les situations que nous vivons ne sont pas juste des situations que nous rencontrons par hasard.

Les choix que nous faisons ne sont pas juste des choix au hasard.

Je ne suis pas ici juste pour écrire.

On aura tendance à se contenter de se dire cela : « oh, c’est juste un hasard ».

Mais rien n’est un hasard.

Vous allez me dire que l’on ne va pas passer notre vie à chercher l’explication pour tout ce que l’on vit. Et moi je vous répondrais que vous avez raison, ne cherchez donc d’explications mais soyez reconnaissants.

Être reconnaissants de pouvoir voir le sourire d’un enfant, de voir les couleurs de cette fleur briller, de sentir la chaleur de ce soleil, de sentir cette pluie sur notre visage, de pouvoir écouter la musique qu’on aime, de pouvoir écouter le rire de notre enfant, de pouvoir danser sur la musique qu’on aime, de ce moment en famille partagé, de ce moment d’apprentissage, de nos talents, des opportunités de pouvoir partager, de pouvoir entendre le son de sa voix, bref, être reconnaissant de se sentir vivant.

Troisième leçon : l’importance de vivre.

Depuis l’année dernière, on en entend des vies qui s’éteignent. Mais nous on est encore là.

Comment comptons-nous rendre à la vie cette chance qu’on a de vivre ?

On connaît les nos cinq sens : l’ouïe, le toucher, l’odorat, le goût, la vue. Sont-ils tous actifs ? Fonctionnent-ils tous ? Sont-ils tous en super bonne santé ?

On connaît nos émotions : la joie, la tristesse, la surprise, la colère, la peur, le dégoût ?

On connaît nos besoins ?

On connaît notre histoire ? nos rêves ? nos désirs ? nos capacités, nos possibilités ?

Bref, on sait qui on est.

Alors, faisons en sorte d’apprendre à nous accueillir tel qu’on est chaque jour.

Les mots d’ordre pour ma trentaine : simplicité, authenticité, créativité, sensibilité, philosophie, constance, cohérence, spirituel, intuition, inspiration, bienveillance, mélodie, espoir, courage, confiance.

En avant, la trentaine !

Voulez-vous m’accompagner dans cette belle aventure ?

Créativement et spirituellement vôtre,

Christina

Dernières nouvelles du blog

Philosophie de vie, Electro-Choc

Mes chers camarades créatifs, Vous avez l’impression que rien ne bouge quand vous n’agissez pas. Détrompez-vous. L’univers est toujours dans l’action même quand votre corps décide un jour de dire stop, pause… Le processus ne connaît pas l’inaction. Restez bien conscient, dans l’acceptation, dans la gratitude. Et puis un jour, quand vous pourrez reprendre le… Lire la suite Philosophie de vie, Electro-Choc

Photo de Magda Ehlers provenant de Pexels

Animation·Ateliers créatifs·Centre de loisirs

Ma cinquième journée en centre de loisirs – Session février 2021

Chers camarades créatifs,

Voilà que s’achève mon introspection professionnelle.

J’ai été ravie de vous partager cette expérience. Cela me tenait à cœur de témoigner d’une réalité professionnelle que beaucoup sous-estiment.

Selon moi, et ce n’est que ma vision, tout est important si on prend le temps de faire la part des choses en prenant du recul mais tout ne peut être reconsidéré immédiatement, il y a des choses qui changeront d’elles mêmes avec le temps. Le processus est déjà en marche. Bienveillance, reconnaissance et rigueur sont les mots d’ordre dans une société où le travail est de moins en moins valorisé.

Encore une fois, ceci est mon expérience. Je vous invite à expérimenté et à créer votre propre opinion avec bien sûr un peu de philosophie.

Ma cinquième journée en centre de loisirs

5/5 Centre de loisirs – 26/02

AM ATELIER CARTES MONTAGNE

Arrivée à 7h25

• Bon accueil

•Bonne installation

• Préparation de mon atelier :modèle perso, demande avis de la directrice, prépa matériel

• Accueil des enfants : 5 enfants sur 6 – Cam, Mat, Lou, Lili, Clém

• Cadeau du jour : jonquille de Cam et pleins de dessins d’enfants • J’ai offert : petite carte de remerciement à mes collègues.

• Installation des enfants

•Temps calme : tout en confectionnant mon modèle, j’aide les enfants à s’installer (manteaux, rangement, propositions de jeux, demandes et besoins)

•Les enfants aiment beaucoup faire des puzzles. Je les aide à faire quand ils y arrivent pas.

• Moment de l’atelier : les puzzles rangés, les enfants installés, le matériel nécessaire installés, je me mets en face d’eux, pour leur montrer mon modèle.

• Matériel : paillette, boule en couleurs, pastels, papier Galaxy, colle, ciseaux, règles

• Je les rappelle la consigne avant de commencer l’atelier.

• Le deal c’était de rester sage tout au long de l’atelier pour avoir le droit d’aller jouer à la salle verte

• Ça a marché.

• Ils ont bien travaillé et on a fait du bon travail.

• Ils ont pu jouer dans la salle verte à la dînette Les enfants aiment bien la salle verte. Ils ont joué à la dînette. Ils aiment bien faire semblant de cuisiner et m’offrir ce qu’ils ont préparé.

PM

•Après la cantine, moment sieste pour 3 de mes enfants. Une était partie juste à la fin du repas du midi. Elle partait en vacances au ski.

•Pendant la sieste des enfants, j’ai commencé à ranger mon bazar créatif. Je surveillais les enfants en même temps. Les enfants n’arrivaient pas à dormir mais avaient gardé le calme pendant 30 minutes environ.

•Les enfants n’arrivant plus à se calmer depuis 30 min malgré des petites histoires, je les ai habillés et on est sortis dans la cour. Ils ont joué. Pendant ce temps, jai rempli mon « bilan de compétences » de la semaine, je me suis autoévaluée.

•Ma directrice m’a dit que le document, elle le donnait au stagiaire le plus souvent mais elle voulait savoir un peu par rapport à mon expérience, mes ressentis après la semaine de travail.

• Pendant ma pause, jai profité de le remplir et jai profité de prendre ma plus longue pause autorisée : 20 min pour remplir le bilan.

• Avoir ce moment d’introspection pro au boulot, était un énorme Plus pour moi. Je me suis sentie détendue et dans mon élément.

•Après la cour de récréation, on revient tous dans les salles. Cette fois ci pas d’atelier d’après midi, temps libre.

•Les enfants ont joué aux puzzles. Ensuite, il y avait le goûter. Après le goûter, début du ménage, continuation pour moi, l’arrivée des parents, adieux aux enfants

• BILAN • 9/10 • Jai eu 6 enfants de 3 ans : Lou, Lili, Lau, Mat, Cam, Clémt

• Malgré quelques petites difficultés à gérer les caractères difficiles, après quelques conseils de ma directrice, je me suis un peu rassurée et surpassée.

• Jai fait ce que jai pu.

• J’espère n’avoir pas fait trop de gaffe.

• De toutes façons, quand il y avait un souci, ma directrice me reprenait et faisait un point avec moi.

• Les conseils de collègues : faut que je sois plus dynamique, que je prenne confiance en moi, que j’ose imposer mon autorité aux enfants, que je prenne plus de temps pour anticiper (organisation)

• Jai été contente de mon geste de cadeau de remerciement, j’espère que ça leur ont fait un peu plaisir quand même. Je ne sais pas ce qu’ils ont feront mais je le saurais un jour, peut-être

• Contente de mes premiers (vrais) collègues et enfants en centre de loisirs

• Moyennement contente de mon salaire. Travail plus de 35h mais payé sur la base de 35 h.

• Rencontre exceptionnelle : Caroline, une petite née un 19 mars comme moi

• Cette expérience professionnelle (inattendue) m’a réellement fait du bien et m’a donné envie de trouver mieux

Christina

Dernières nouvelles du blog

Trente ans.

Il était une troisième décennie. Depuis le dix-neuf mars, je prends seulement le temps de me présenter sous un nouveau jour. Aujourd’hui avec un peu de retard, je suis là. Je n’ai pas vu le temps filé, je ne me suis pas vu grandir. Je n’ai rien vu venir. Et je suis ici et maintenant… Lire la suite Trente ans.

Ma quatrième journée en centre de loisirs – Session février 2021

Mes chers camarades créatifs, Voici mon quatrième bilan de ma quatrième journée en centre de loisirs, Pour rappel, c’était ma première expérience en centre de loisirs et cet article est mon introspection professionnelle. Tout ce que j’ai écrit est ma propre interprétation de ma propre expérience professionnelle, je ne suis pas en position d’influence dans… Lire la suite Ma quatrième journée en centre de loisirs – Session février 2021

developpement personnel·Le courage·poésie

Le courage d’un cœur – Chap 1, Poème sur le Courage

I

À tout âge,

La vie m’a forgé,

Du rire aux larmes,

Je  prépare mes armes,

Parfois, on dit que la vie est belle

Parce que nous voyons le gain.

Parfois, on dit que la vie est laide,

Parce que nous voyons la  perte.

Mon cœur se balance chaque jour

Entre les mots que j’entends

Et les maux que je ressens.

Dis-moi comment as-tu combattu,

Je te dirai qui tu es ?

Christina Jaka

Retour de mes poèmes

Bientôt Un Vendredi, Un poème

Mon poème en audio sur ma chaine YouTube – Christina Jaka

la liste de mes 29 ans

Mes 29 expressions « à la mode »

Mes chers camarades créatifs et de lumières,

Dans mon défi de ma liste de 29 choses pour immortaliser mes 29 ans, je vous partage ma cinquième liste : LES MOTS et LES EXPRESSIONS A LA MODE. Mais pas n’importe lesquels, ce sont surtout les mots et les expressions qui m’ont le plus touchés depuis mon adolescence.

Nous avons tous entendu ces expressions dans des films romantiques, dans des conversations amicales ou familiales ou conviviales en parlant d’amour, d’amitié, de tout ou de rien ou tout simplement le mot ou l’expression nous a été chuchoté dans l’oreille.

Et depuis, ce mot et cette expression sont restés dans un coin de notre esprit pour ressurgir un jour dans un contexte qui nous rappelle l’émotion que nous a suscité ce mot ou cette expression.

J’ai mentionné « à la mode » mais ces expressions viennent de mon expérience personnelle de ce que j’ai personnellement entendu autour de moi.

MA LISTE CINQ

  1. Il y a de l’amour dans l’air.
  2. Quand tu te bouges, le reste bouge avec toi. Si Tu restes assis, le reste fuit.
  3. Il n’y a rien sans rien. Le pot reste vide si tu attends là à le regarder.
  4. Tu te souviens ?
  5. Fais ce qui te plaît.
  6. Regarde-moi, suis belle, hein !
  7. Carrément.
  8. C’est bien peu de choses.
  9. Qu’est-ce que tu vois ?
  10. Waouh, regarde !
  11. Allo maman bobo.
  12. Douce.
  13. On fait la paix ?
  14. Un câlin !
  15. Trop Chou.
  16. Pourquoi tu me fixes ?
  17. MDR
  18. Je rigole.
  19. Bien ou Bien.
  20. Demande à Maman !
  21. Bien Ou Quoi.
  22. Tcheck !
  23. Je suis amoureuse.
  24. J’aime la Vie.
  25. Pourquoi Moi ?
  26. Fais pas semblant.
  27. J’en ai envie.
  28. Truc de fou.
  29. Tu peux tout avoir mais une chose à la fois.

Vous aussi, vous avez peut-être des mots ou des expressions qui vous ont particulièrement touché, dites-moi lesquels ?

Les quatre premiers articles sur « ma liste de mes 29 choses » :

  1. Mes 29 mots positifs
  2. Mes 29 prises de conscience
  3. 29 souvenirs d’enfance
  4. 29 choses que j’ai appris et découvert

Ma chaîne YouTube en cours de mise à jour de projets : Christina Jaka

  • Je continue de partager mes écrits. Retrouvez mes poèmes en audio de nouveau chaque vendredi à 21 h. Et abonnez-vous à ma chaîne.

Ma page facebook pour suivre les actualités de mon blog et ma chaine YouTube

Mon Instagram en cours de mise à jour de projets : @unemamanetsesailes

Et bien sûre, mon blog : bazarzencreatif.wordpress.com

Créativement et spirtituellement Vôtre

Déployez vos ailes et envolez vous, Papillon !

Christina Jaka

Photo de meo provenant de Pexels

developpement personnel·Le courage

Le courage, c’est quoi ?

Mes chers camarades créatifs,

J’espère que vous vous portez bien en ces jours d’été, que vos vacances se passent bien et que vous découvrez de nouvelles choses.

Il y a quelques jours, j’écrivais un article pour échanger avec vous à propos du « courage » car c’est un thème sur lequel j’ai travaillé pour mes derniers poèmes. L’article est toujours disponible en cliquant sur ce lien Questions existentielles – Le Courage. Vous pouvez toujours répondre à mes questions en commentaires, en m’envoyant un message sur ma page facebook : @christinajka.

Par ici, je voudrais vous partager quelques liens de vidéos trouvés sur YouTube qui traitent du sujet. Ce sont des reportages, des témoignages ou des conférences. Bref, des personnes qui s’ouvrent à nous pour nous raconter leur histoire et leur avis sur le courage. Très intéressant à écouter ! J’espère que ces vidéos vous inspireront « du courage ».

Bon visionnage !

  1. Un défilé de témoignages de personnes célèbres de leur vécu et à quels moments de leur vie, elles devaient faire preuve de courage

2. Témoignage très frappant ! Ce que j’en ai retenu : « Le courage c’est de dire non ! je choisis la joie, je choisis la liberté. C’est trop tentant de se laisser couler et puis c’est très facile et c’est tellement lâche. C’est pas grave de faire des fautes. Ce qui est grave c’est de ne pas vouloir en sortir »

3. Vaincre la peur par le courage : vidéo motivante et inspirante. « Je suis allé trop loin pour me retourner » : Le courage

4. Quelques citations inspirantes pour te motiver

5. témoignage de Lilou Macé sur TEDx

Et pour vous, qu’est ce que le courage ?

Vous êtes des Lumières,

Souvenez-vous-en, alors brillez !

Gratitudes,

Créativement et Spirituellement vôtre !

Christina Jaka

Littérature·poèmes

La famille

XXX

La famille,

C’est un fil qui nous lie.

La famille,

C’est un jardin de fleurs uniques dont on aimera les fruits.

La famille,

On se souvient,

On en pleure et on en rit.

Christina Jaka 

Un Vendredi, Un Poème

  • Vous pouvez suivre mes activités de blog sur ses autres réseaux sociaux : Notre chaine YouTube familiale, ludique et créatif

Christina Jaka

Tutobox des bibliothèques de Rouen – Ateliers créatifs et jeux par Ryan, mon fils

Photo de Nandhu Kumar provenant de Pexels

citations spirituelles·developpement personnel·lecture

Le virage de Dr Wayne Dyer – citations du livre

Et notre corps est la harpe de votre âme, et il vous appartient d’en tirer une musique douce ou des sons confus. KHALIL GIBRAN

La voix de la nature crie haut et fort. Et de nombreux messages des cieux nous disent que quelque chose en nous ne meurt jamais. ROBERT BURNS, New Year’s Day

Nous ne cesserons pas notre exploration et le terme de notre quête sera d’arriver là où nous étions partis et de savoir le lieu pour la première fois. T.S ELIOT, Little Gidding

Vivre est réalité ! « Tu viens de la poussière, en poussière, tu retourneras » HENRY WADSWORTH, Psaume de la vie

« Votre contribution personnelle envers le fantastique plan de l’évolution de l’homme est de revenir sans cesse sur l’amour de Dieu, de regarder toujours vers la lumière et ainsi de vous exercer à reconnaître la bonté de Dieu qui transparaît chez tous les autres » The Quiet Mind : Sayings of White Eagle

Tout malheur est attribuable à l’ego. Si vous pouvez répudier l’ego et le brûler en l’ignorant, vous pourriez vous sentir libre. RAMANA MAHARSHI

« Vendez votre intelligence et achetez la perplexité » Rûmi

Votre esprit ne connaît pas le chemin. Votre cœur est déjà passé par là… et votre âme ne l’a jamais quittée. Bienvenue dans votre maison.

« Suivre la Voie de jour en jour

Décroître

Décroître encore et encore

jusqu’au non-faire

Par le non-faire rien qui ne puisse se faire

Tout abdiquer c’est gagner l’Univers

Viser à une fin c’est être impropre à gagner l’Univers »

TAO-TÊ-KING

Capturer l’ennemi sans jamais l’affronter. Brandir une arme inexistante. Sous(estimer son ennemi. Voilà le pire. C’est déjà perdre le meilleur. Verset 69, TAO.

Sans absolument aucune préparation, nous entrons dans l’après-midi de la Vie, pire encore, nous la faisons en étant faussement persuadés que les vérités et les idéaux qui nous avait accompagnés jusqu’ici seraient encore utiles. Mais nous ne pouvons pas vivre l’après-midi de la vie en suivant le programme du matin ; car ce qui était grand le matin sera petit le soir et ce qui était vrai sera devenu mensonge.

The Stages of life de Carl Jung

La vie n’a pas de sens … A moins qu’elle ne serve un dessein au-delà d’elle-même. A moins qu’elle n’ait une valeur pour quelqu’un d’autre. ABRAHAM JOSHUA HESCHEL

La seule possibilité de donner un sens à son existence, c’est d’élever sa relation naturelle avec le monde à la hauteur d’une relation spirituelle. ALBERT SCHWEITZER

Il est tout à fait possible d’atteindre l’immortalité et de profiter d’une joie et d’une liberté absolues pour toujours. La pratique d’une totale vertu est le moyen d’y arriver. En pratiquant la gentillesse et désintéressement, vous alignez naturellement votre vie sur la voie intégrale. LAO TSEU

Nous aimons les choses que nous aimons pour ce qu’elles sont. ROBERT FROST

Ma couronne est dans mo coeur et non sur ma tête. Elle n’est pas ornée de diamant ni de pierreries indiennes ; Elle n’est pas visible. Ma couronne s’appelle Résignation, une couronne que rarement les rois possèdent. SHAKESPEARE, HENRI IV ACT III

Tous les fleuves se jette dans la mer parce qu’elle est plus basse qu’ils ne sont.

L’humilité lui confère sa puissance.

Si tu veux gouverner les gens, tu dois te placer au-dessous d’eux.

Si tu veux mener les gens, tu dois apprendre à les suivre.

« Ma vie prend un certain virage. Est-ce que ça fait mal ? Pire, c’est douloureux ! »

Déployez vos ailes et envolez-vous, Papillons !

Vous êtes Lumières, semez des roses et des étoiles !

Christina Jaka

Photo de Kaushal Moradiya provenant de Pexels

developpement personnel·Introspection·questions existensielles

Questions existentielles – Le Courage

Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l’être mais aussi la sagesse de distinguer l’un et l’autre.

Marc Aurèle

Questions existentielles – Partie 1 – Le courage

Dans le projet de vous partager mes poèmes sur le thème du courage que j’avais écrit dans le cadre de ma première participation au concours des poètes en ce printemps 2020 annulé à cause de la pandémie, j’aimerais vous inviter à m’aider à travailler sur ce terme de « COURAGE ». Pour cela, je vous partage quelques questions existentielles. J’aimerais vos réponses, vos avis, votre vision très spontanés.

Le courage est juste un mot, mais il donne tout un sens dans la vie d’une personne.

Première question : Pourquoi ?

Deuxième question : Qu’est-ce que le courage ?

Troisième question : Comment reconnaît ton une personne courageuse ?

Quatrième question : Vous sentez-vous courageux, courageuse ?

Cinquième question : A-t-on déjà dit de vous que vous êtes une personne courageuse ?

Sixième question : Quelles sont, selon vous, les « choses » de la vie qui demande beaucoup de courage ?

Merci d’avance pour vos réponses,

Créativement et spirituellement vôtre,

Souvenez-vous être des Lumières,

Déployez vos ailes et envolez-vous, Papillons !

Christina Jaka

Photo de Анна Рыжкова provenant de Pexels

art visuel·Créativité·developpement personnel·Enfant intérieur·Introspection

Merci

Mes chers camarades créatifs,

Je tenais à vous dire merci.

Cela fait depuis 2017 que je suis rentrée dans le monde « blogosphérique » mais c’est seulement depuis janvier 2020 que j’ai eu ce déclic de mon désir réel de faire partie de ce monde.

J’ai toujours eu ce désir de créer, d’écrire et quelque chose en moi me dit qu’il faut partager ce qui m’anime.

C’est plus fort que moi. Ceux et celles qui sont dans le même cas que moi peuvent me comprendre.

En partageant, je découvre de nouvelles pépites, j’apprends des autres, de vous, de nous et de moi.

Et c’est cela que j’apprécie dans ce « monde », et c’est une des raisons parmi tant de raisons inexplicables que je fais encore partie de ce monde.

La plus belle découverte que je fais aujourd’hui est que j’ai plus soif de partage, de mieux connaitre ce monde de passionnés qu’on appelle les blogueurs et les blogueuses.

Etant donné que je fais partie de ce monde sans en avoir l’air dans la vraie vie, je tenais à vous faire part de ce souhait en moi de mieux connaitre mes abonnés, les personnes qui me lisent régulièrement et les prochaines perles que j’aurais le plaisir d’accueillir.

Mon univers est très ancré sur l’écriture. J’écris des poèmes, des pensées, thématiques ou aléatoires, ils viennent tous de mon âme, de mon inconscient, de mon subconscient, de ma bulle, -appelez cela comme vous le voulez – infiniment, indescriptiblement, inconditionnellement mystérieux.

Je suis néanmoins inspirée. Inspirée, oui, par la Vie, l’Amour, la Joie, la Foi, la Paix, la Naissance, l’Eveil, le Rêve, la Liberté, les émotions et par Vous, les âmes de Lumière.

Par ce blog, j’aspire à créer de la Vie.

Je souhaite également vous partager des pensées existantes créées par des émotions existantes trop souvent malheureusement enfouies.

J’aimerais inspirer la Liberté d’être Soi. J’aimerais faire prendre conscience que nous sommes tous des êtres de Lumière ayant le pouvoir de créer de la Lumière en nous, autour de nous.

Peu importe où nous en sommes dans notre vie, peu importe nos niveaux de consciences, peu importe nos différences d’âge, peu importe nos vécus, nous sommes identiques dans Une chose : nous faisons partie de ce même Univers et de la même espèce Humaine. Ce qui fait de nous Une chose Humainement Universelle.

Sept Milliards et plus de gratitudes.

Je peux comprendre que certains jours ne sont pas faciles.

Mais nous avons le pouvoir de trouver les outils pour nous en sortir, pour nous relever, pour nous éveiller à une nouvelle conscience beaucoup plus lumineuse et ouverte.

Devenons ensemble combattant et combattante au service de la Lumière.

Déployons nos ailes et envolons-nous vers les multitudes de possibilités d’Amour.

Elevons nos âmes vers les étoiles.

Bienvenue dans la bulle magique et mystérieuse d’une maman en éveil,

Créativement et spirituellement Vôtre,

Christina Jaka

Prochains projets de publications :

  1. Partage de poèmes sur le thème du Courage, suite à ma première participation au concours de poésie lors du printemps des poètes de 2020, annulé à cause de la pandémie.
  2. des écrits de tous genres : mini récits initiatiques, citations favoris, lectures du moment, activités du moment, des petites gourmandises
  3. des transmissions de maman : livres que je lis à mon fils, des activités en famille
  4. des « trucs » créatifs en tous genres : du partage d’expériences sur des sujets de la Vie, des questions existentielles pour vous, des photos et de jolies images d’autres artistes sur Pexels
  5. des FAQ si vous le souhaitez pour mieux nous connaitre !

N’hésitez pas à commenter, je me fais un plaisir de vous lire et de vous répondre dès que je vois votre commentaire.

Si vous êtes abonnés à mes articles et me lisez régulièrement, n’hésitez pas à me mettre des commentaires, à me poser des questions, à me partager vos ressentis par rapport à ce que j’écris.

Retrouvez

  • ma chaîne YouTube familiale, créative, et ludique et mon Pinterest sous le nom de Christina Jaka
Littérature·poèmes

Désespoir du soir

XXIX

Certains soirs sont ténébreux.

Pleins de bonheur deviennent douteux.

On finit par oublier nos jours heureux.

On commence à croire que les rêves sont vicieux.

Christina Jaka

Un Vendredi, Un Poème

  • Vous pouvez suivre mes activités de blog sur ses autres réseaux sociaux :

Notre chaine YouTube familiale, ludique et créatif : Christina Jaka

la liste de mes 29 ans

Mes 29 mots positifs

La plus grande découverte de tous les temps est qu’une personne peut changer son avenir en changeant simplement son attitude.

Oprah Winfrey

Mes chers camarades créatifs,

Dans ma précédente liste, je présentais 29 de mes souvenirs d’enfance qui m’ont le plus marqué.

Cliquez sur ce lien pour le lire : https://bazarzencreatif.wordpress.com/2020/06/19/29-souvenirs-denfance/.

Pour ce mois de juillet, je fais suite à ma liste de mes 29 ans avec « mes 29 mots positifs ».

Le choix de ces mots est fait par hasard ?

Selon moi, il n’y a pas de hasard mais je dois vous avouer que j’ai choisi ces mots par aspirations personnelles. Beaucoup de ces mots sont des valeurs importantes dans ma vie. J’ai longtemps cherché et j’ai mis longtemps à trouver ce qui était important pour moi. Profondément. Et sur le chemin, je me retrouve encore à me battre contre certains démons qui s’englobe dans « la négative attitude ».

En si on n’arrêtait de se battre et qu’on commençait à cultiver « la positive attitude » ?

Cette saison estivale est la saison propice pour fouiner dans le positif : le soleil, les plantes et les fleurs qui fleurissent, les nouveaux défis mis en place pour l’année prochaine, les vacances en famille et avec les amis, se donner du temps pour prendre soin de soi et de sa famille, se donner du temps pour se poser, dormir, faire une sieste, lire, écrire, bref, pour se détendre.

La liste ci-dessous est une liste personnelle, écrite intuitivement, et est le fruit de plusieurs années de quête personnelle et d’expériences personnelles qui ont renforcées l’importance de ces valeurs pour ma vie.

A travers cette liste, je vous invite à faire de même.

Prenez du temps, prenez une feuille, votre carnet, ouvrez un fichier Word, bref, respirer profondément et pensez à toutes les valeurs importantes dans votre vie. Essayez de vous souvenirs de ces valeurs que vous aimeriez transmettre, que vous aimeriez développer dans votre vie et à partir d’aujourd’hui, essayez de les conserver précieusement dans votre coeur, dans votre tête, dans votre esprit… pour votre vie.

MA LISTE QUATRE

  1. Amour
  2. Foi
  3. Liberté
  4. Vérité
  5. Loyauté
  6. Générosité
  7. Vivacité
  8. Partage
  9. Union
  10. Alliance
  11. Sourire
  12. Joie
  13. Calme
  14. Confiance
  15. Pérsévérance
  16. Patience
  17. Renaissance
  18. Gratitude
  19. Naissance
  20. Beauté
  21. Bonté
  22. Bienveillance
  23. Estime
  24. Respect
  25. Courage
  26. Espoir
  27. Volonté
  28. Amitié
  29. Grâce

Souvenez-vous en, vous êtes des Lumières,

Déployez vos ailes et envolez-vous, Papillons !

Créativement et spirituellement Vôtre,

Christina Jaka

Merci de me lire !

P.S Retrouvez toutes mes listes depuis le mois d’Avril 2020.

  1. https://bazarzencreatif.wordpress.com/2020/04/19/la-liste-un-de-mes-29-ans-mes-29-prises-de-conscience/
  2. https://bazarzencreatif.wordpress.com/2020/05/19/29-choses-que-jai-appris/
  3. https://bazarzencreatif.wordpress.com/2020/06/19/29-souvenirs-denfance/

Photo de Bradley Hook provenant de Pexels

Ma cinquième journée en centre de loisirs – Session février 2021

Chers camarades créatifs, Voilà que s’achève mon introspection professionnelle. J’ai été ravie de vous partager cette expérience. Cela me tenait à cœur de témoigner d’une réalité professionnelle que beaucoup sous-estiment. Selon moi, et ce n’est que ma vision, tout est important si on prend le temps de faire la part des choses en prenant du… Lire la suite Ma cinquième journée en centre de loisirs – Session février 2021

Ma troisième journée en centre de loisirs – Session février 2021

Chers camarades créatifs, Voici le bilan de ma troisième journée entant qu’animatrice en centre de loisirs, Retrouvez les bilans de mes deux premiers jours plus bas dans l’article, la fil d’actualité des derniers articles. J’espère que mes bilans pourront vous aider à prévisualiser votre prochaine expérience en centre de loisirs. Merci de me lire et… Lire la suite Ma troisième journée en centre de loisirs – Session février 2021

Ma deuxième journée en centre de loisirs – Session février 2021

Mes chers camarades créatifs, Voici le deuxième bilan de mon introspection professionnelle entant qu’animatrice en centre de loisirs. Toutes les journées ne se ressemblent pas. Heureusement. Toutes les journées sont uniques et chaque jour m’ont appris quelque chose sur les enfants et sur moi-même. On réalise chaque jour que l’on est face à ses propres… Lire la suite Ma deuxième journée en centre de loisirs – Session février 2021

Littérature·poèmes

Quiberville-sur-mer

XXVIII

Souvenir d’été.

Le son de la mer. Le mouvement des vagues. Mon corps enveloppé par le flow marin. Le souffle du vent qui murmure à tout mon être que « tout » va.

À Quiberville-sur-mer, 6 juillet 2019.

Christina Jaka

Un Vendredi, Un Poème

 A très vite !

Retrouvez-nous sur : 

Notre chaine YouTube : Christina Jaka

Projet TuTobox avec la Bibliothèque de Roue 2018 sur la chaîne des bibliothèques de Rouen

Photo de Ir Solyanaya provenant de Pexels

Littérature·poèmes

Le bon vieux temps

XXVII

La nostalgie surgit.

Elle me tenaille le cœur.

Ce n’est qu’une passade,

Des souvenirs de moments qui veulent s’accrocher.

Je regarde autour de moi de moi.

Il y a le sentiment qui vit

Que d’autres jours sont attendus avec ses larmes de nostalgie.

Christina Jaka

Un Vendredi, Un poème

Retrouvez-nous sur : 

Notre chaine YouTube : Christina Jaka

Littérature·poèmes

Beau dilemme

XXVI

S’aimer soi-même,

Quel dilemme.

Pour viser le ciel,

Faut se créer des ailes,

Et puis faut transformer son cœur,

Y créer quelque chose qu’on appelle le bonheur.

Christina Jaka

UN VENDREDI, UN POEME

Retrouvez nous sur : 

notre chaine Youtube : Christina Jaka

Photo de Hernan Pauccara provenant de Pexels

Littérature·poèmes

Equilibre

XXV

Les vents nous mènent à des espoirs.

Nos cœurs se laissent aller.

Lâcher-prise face au caractère du vent

Quand on sait que des joies nous attendent.

Ô quel soulagement !

Christina Jaka

UN VENDREDI, UN POEME

Retrouvez-nous sur : 

Notre chaine YouTube : Christina Jaka

Photo de Shiva Smyth provenant de Pexels

art visuel·Dessins créatifs

Des galets décoratifs

Découvrez l’art visuel et le dessin créatif.

Saviez-vous qu’on pouvait dessiner sur des galets ?

Je vous présente les galets que j’ai ramassé lors de mes vacances d’été 2018 à Hautot-sur-Mer. Je me suis amusée à dessiner dessus.  Pour mon amour du dessin et des mots.

DESSINER SUR LES GALETS

Tu ne peux pas épuiser ta créativité. Plus tu l’utilises, plus tu en as. 

Et vous, sur quel support avez-vous essayer de dessiner ?

Vous êtes des Lumières,

Créativement et spirituellement vôtre,

Christina Jaka

Chaîne YouTube : Christina Jaka

Facebook : Christina Jaka

Ma première journée en centre de loisirs, Session février 2021

Mes chers camarades créatifs, Cette semaine, je prendrai le temps de vous partager ma première expérience entant qu’animatrice en centre de loisirs. Ce sera présenté par journée de la session. Ceci est une introspection professionnelle. Et ma propre vision professionnelle. Tout ce que j’ai écrit est ma propre interprétation. je ne suis pas en position… Lire la suite Ma première journée en centre de loisirs, Session février 2021

Pensée universelle pour Grand-mère

Pensée universelle pour grand-mère ou arrière-grand-mère car finalement dès que l’on est grand-mère une fois, on l’est encore et encore. Grand-mère de l’autre côté de l’océan,Grand-mère qui s’en est allée dans l’autre monde,Grand-mère que l’on n’a jamais connu,Grand-mère de cœur,Grand-mère que l’on cherche,Grand-mère, mamie, nany, mamou, mamé, mémé… on te donne tous les noms les… Lire la suite Pensée universelle pour Grand-mère

Retrouvez les tutos créatifs et ludiques de mon fils et moi sur la chaîne des bibliothèques de Rouen
developpement personnel·gratitude·printemps

Une saison en mémoire : Le Printemps 2020

Mes chers camarades créatifs, j’avais mis l’année 2020 sous le signe de la reconnaissance. Nous savons tous que dire quand on reçoit un cadeau, un compliment, une gentille action de la part de quelqu’un ou de plusieurs personnes n’est pas seulement une marque de respect mais c’est bien plus que cela, le fait de dire « Merci » est aussi une marque de reconnaissance. En effet nous reconnaissons la gentillesse que nous recevons, non seulement nous accueillons cette marque de bonté envers nous mais aussi nous ouvrons notre cœur à la personne qui nous l’offre. Parfois, nous ne sommes pas toujours reconnaissons. Ces moments-là, nous sommes souvent en demande, dans l’attente de quelque chose, en train de courir après ce que nous n’avons pas et nous « loupons » ce que nous avons déjà de si précieux près de nous. Cultivons la gratitude, sachons reconnaitre les bienfaits de notre quotidien, des plus petits aux plus grands. C’est en développant le sentiment de gratitude que nous grandissons en véritable gentillesse, pas celle qui se laisse tromper comme on définirait « la naïveté » mais la gentillesse qui fait du bien et à qui le bien revient. Merci à vous de me lire.

Mes gratitudes du printemps : en mode confiné ou presque

Période confinement

  1. La naissance de mon deuxième enfant
  2. Un accouchement sans péridural comme je le souhaitais et sans problème 😉
  3. Un séjour à la maternité le plus calme que personne n’ait eu
  4. Un repos post-accouchement le plus serein jamais eu
  5. La découverte de l’école à la maison
  6. La découverte des moments simples en famille en particulier lors des fêtes de Pâques
  7. La découverte des mini promenades dans le jardin
  8. Les deux années depuis ma rencontre avec mon amoureux
Muguet en souvenir d’un jour de fête de travail 2020 très très exceptionnel

Période déconfinement

8. La douce reprise de nouvelles idées pour l’écriture de mon blog plus quotidienne

9. Les promenades en bord de Seine avec mes bonhommes

Lilas

Période confinement et déconfinement

10. Les jours ensoleillés

11. Les repas dans le jardin

12. Le temps du Carême dans la plus grande sérénité

13. A la chasse aux chocolats de Pâques dans notre jardin, en toute simplicité

14. Une fête de Pentecôte ensoleillée de l’Esprit

15. Les journées plus éprouvantes qu’avec du recul, elles nous rappellent que nous bien là où nous devons être

19 Mai 2020 – Mon bouquet champêtre – Roses, graminet, centrenthe, orge, ombellifères, bouton d’or, marguerite, sureau

Bel été à vous !

Vous êtes des Lumières,

Elevez votre âme, déployez vos ailes et envolez-vous, Papillon !

Christina Jaka

Derniers articles

Les accords toltèques

Mes chers camarades créatifs, Pendant que beaucoup d’entre nous pensent et repensent leurs résolutions pour cette année, mon blog prend pour ma part une nouvelle tournure. Pour démarrer au clair mes trente ans, j’ai fait mon bilan de vie. Plusieurs petits objectifs à garder à l’œil mais juste un point sur lequel me concentrer mais… Lire la suite Les accords toltèques

Affirmation du mois

Je dépasse toute peur et tout doute. Une affirmation qui j’espère vous accompagnera tout au long de ses jours de mars vers le printemps, Excellent mois de Mars à tous, Créativement et spirituellement vôtre, Christina Photo en avant de Polina Kovaleva provenant de Pexels

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Projet tutobox dans les bibliothèque de Rouen et notre chaine YouTube familiale, ludique et créative
developpement personnel·Enfant intérieur

Lettre à mon Enfant Intérieur : Je porterai ton cœur

II

Je porterai ton cœur

Mon cher Enfant,

Comment Te portes-Tu aujourd’hui ?

Je suis là pour Toi. Je me suis levée ce matin et j’ai pensé à Toi.

Je sens que Tu as besoin de soutien moral. Tu Te sens probablement vulnérable.

Tu Te sens attaqué.

J’aimerais savoir comment Te consoler, en apprenant à Te connaitre, à Te parler, à T’écouter, à Te regarder. J’ai la sensation que Tu as besoin de douceur.

Tu aimerais entendre que la vie est belle, que tout le monde Te veut du bien, que Tes plus belles illusions peuvent se réaliser, que tout le monde T’aime et Te fait confiance, que les choses méchantes n’existent pas, que les personnes en qui Tu crois sont sincèrement gentilles avec toi.

Je sais ce que Tu ressens, mon Enfant, je sais ce que Tu ressens, vraiment.

Ce n’est pas facile de se sentir vulnérable et sensible.

Mais j’aimerais Te rassurer. Ne te fais aucun souci. Tes petits anges veillent sur Toi : ces petits anges, ce sont ces petites étoiles, la nuit, ce sont ces petits papillons qui T’inspirent la liberté, ces petites coccinelles qui portent chance.

Mon petit Enfant, sèche Tes larmes, viens dans mes bras. Je porterai Ton cœur.

Namasté.

Christina Jaka

Je vous invite à votre tour de vous connecter à votre Enfant Intérieur inspiré de cette musique :

Abonnez-vous à notre chaine YouTube familiale, créative, ludique : Christina Jaka

Projet TuTobox réalisé par mon fils et moi avec les bibliothèques de Rouen

Facebook : Christina Jaka

29 choses que j’ai apprises depuis que je suis devenue maman

Il suffit qu’une mère voit sourire son enfant pour être convaincue de la réalité d’une félicité suprême. Chateaubriand, Artiste, écrivain (1768 – 1848) Ma liste huit Très chère maman, J’espère que tu vas bien. J’immortalise mes 29 ans en faisant des listes depuis le premier mois de mes 29 ans. Voici ma huitième liste. La vie de… Lire la suite 29 choses que j’ai apprises depuis que je suis devenue maman

Photo de Matheus Bertelli provenant de Pexels

poèmes

Le monde

XXIV

Les jours d’été sont ensoleillés,

Le cœur y est.

Les beaux matins

Sont faits pour se connecter.

Le monde s’éveille aux belles journées.

Christina Jaka

Un Vendredi, Un Poème

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest

Photo de Artem Beliaikin provenant de Pexels

la liste de mes 29 ans

29 souvenirs d’enfance

“Il reste toujours quelque chose de l’enfance, toujours…” Marguerite DURAS, Des journées dans les arbres 

Mes chers camarades créatifs, en ce jour, j’espère de tout cœur que vous vous portez à merveille.

Comme convenu, je continue mon défi mensuel de mes listes de 29 choses pour immortaliser mes 29 ans. 

Ce mois-ci, je vous partage mes souvenirs d’enfance. Ceux de la liste ne sont que ceux qui m’ont le plus marqué au cours de ma vie jusqu’à aujourd’hui. Ce sont les étapes de ma vie qui m’ont permis de comprendre pourquoi je suis devenue celle que je suis aujourd’hui. 

Ma deuxième liste en cliquant sur le lien : 29 choses que j’ai appris et découvert

 

Ma liste trois

De jolis et de moins jolis … des souvenirs juste inoubliables, parce qu’ils m’ont forgé.

  1. Je jouais a barbie, aux poli-pocket, aux playmobile et aux voitures avec mon frère.
  2. Que mes grand-parents nous ont abonnés à « j’aime lire ».
  3. Nos courses à pied en famille tous les dimanches.
  4. Nos vacances d’été à Madagascar.
  5. Mes parents me racontaient souvent que je disais les choses à l’envers. Par exemple, pour dire que je voulais aller en haut, je disais je voulais aller en bas, etc.
  6. Mes parents m’ont raconté que je répondais souvent « je m’en fous » à mon arrière-grand-mère.
  7. Il parait que j’aimais bien sortir. C’était le seul mot que connaissais sans le confondre.
  8. Ma folie du rêve américain. Je rêvais de l’Amérique : les grandes voitures, les grandes maisons … la Vie en Grand !
  9. Je jouais plus avec les enfants plus jeunes que moi qu’avec ceux de mon âge. Mes camarades me disaient que c’était bien pour moi d’être avec ceux qui avaient le même âge mental. Quand on te dit ce genre de remarque à 14 ans, tu peux le prendre mal mais aujourd’hui, je suis bien contente et même ça me flatte de faire plus jeune que mon âge.
  10. Mon prof de français au collège qui m’a dit un jour : « tout vient à point à ceux qui attendent ». Depuis, ce fut l’une de mes citations favorites et m’a souvent accompagné. Je me demande ce qu’il est devenu ce professeur. Il était déjà assez âgé à cette époque.
  11. J’étais une petite fille espiègle.
  12. Je n’étais pas une grande sœur délicate et attentionnée avec mon petit frère. On avait seulement 3 ans de différence donc il fallait comprendre.
  13. Je me souviens avoir eu ma période des « je sais ». Tout ce que mes parents me disaient, je me souviens avoir souvent répondu « je sais ». Ce qui, vous pouvez l’imaginer, avait l’art d’agacer mes parents.
  14. Je me souviens avoir aimé inventer des histoires.
  15. J’aimais déjà écrire, coller … tisser des scoubidous, un petit peu coudre.
  16. J’ai commencé à manger du piment vers 10, 12 ans et qu’est-ce que j’aime ça !
  17. Mes parents m’ont raconté que j’ai gouté du vin vers 6 ans et du café un peu plus jeune.
  18. Je me souviens avoir cousu un mini oreiller à la main.
  19. Je me souviens d’avoir connu un ami de mon père qui avait une souris comme animal de compagnie. C’est quand même rare.
  20. Je me souviens de cette lettre d’amour que j’avais écrite pour un garçon et qui l’a fait fuir.
  21. Je me souviens que j’ai galéré de ma 5ème à la 3ème parce que j’avais dit à une fille que j’étais amoureuse d’un garçon et que je lui avais demandé de le lui dire.
  22. Je me souviens de mon professeur en CP qui avait dit à ma mère : « je ne sais plus quoi faire avec votre fille, madame ».
  23. A douze ans, j’ai dit mon premier gros mot mais je ne le répèterai pas ici. C’était un moment vraiment ridicule pour moi. Il y avait une fille qu’un groupe d’ami à moi n’aimait pas (Floriane, elle s’appelait), on l’a approché et un de mes camarades, Alex, m’a ordonné de l’insulter.

Moi, j’étais hyper timide, et un peu le mouton. Comme je voulais me faire accepter en quelque sorte, j’ai répété et j’ai insulté la fille sans trop de savoir que ce que je disais à propos d’elle était vrai ou non. Je me souviens de la tête que je faisais et je me sens encore ridicule en y pensant là.

  1. Je me souviens d’une maitresse, Madame Carré. J’en rigole maintenant parce que je la trouvais méchante. Peut-être parce qu’elle était de nature Carré finalement.
  2. J’étais souvent punie…avec les garçons.  Je me souviens une fois elle m’a fait sortir parce que j’avais ramené ma poupée Barbie. Maintenant mon fils ramène sa boite à jouer, il n’est pas puni. Que les temps ont changé en 29 ans.
  3. A 12 ans, j’ai versé mes premières larmes à cause d’un garçon, non pas que j’avais le béguin mais parce qu’on a voulu me faire croire que j’avais le béguin pour ce garçon et comme je ne savais pas me défendre. Je pleurais
  4. A 13 ans j’ai dansé pour la première fois avec un garçon sur la chanson de Tragédie, Eternellement.
  5. A 14 ans, En voyage scolaire, nous sommes allés en Espagne. Je me souviens qu’un garçon m’avait écrit quelque chose sur le cahier de souvenir de voyage, genre « Je t’aime ». C’est la première fois qu’un garçon me le disait. Moi, j’avais répondu : Moi non plus. Est-ce que je l’avais vexé. Je ne sais pas. Mais si j’ai répondu cela, c’est que je le ressentais vraiment. Peut-être je croyais avoir le béguin pour lui mais finalement, ce n’était pas le cas.
  6. La première bête dont j’ai eu réellement peur dans mes souvenirs, c’était à la Réunion et c’était un caméléon.

Et vous, quelles sont vos souvenirs d’enfance qui vous ont le plus marqué et pourquoi ? 

Petit rituel pour alléger l’intensité d’un souvenir : fermer les yeux, respirer trois fois, poser sa main sur le cœur, en étant conscient des battements de votre cœur et du mouvement de toute la vie en vous et autour de vous, dire trois fois merci. 

Elevez vos âmes et déployez vos ailes, Papillons !

Vous êtes des Lumières,

Merci de me lire,

Créativement et spirituellement Vôtre, 

Christina Jaka 

  • Vous pouvez suivre mes activités de blog sur ses autres réseaux sociaux :
  • YouTube : Christina Jaka
art visuel·Ateliers créatifs·Dessins créatifs·mes projets art et créativité·zentangle

Ateliers du Printemps : Zentangle et des couleurs

La voix de la nature crie haut et fort. Et de nombreux messages des cieux nous disent que quelque chose en nous ne meurt jamais.

Robert Burns, New Year’s Day.

Mes chers camarades créatifs, en cette saison printanière, j’ai commencé à étudier sur le thème des couleurs.

Avec l’arrivée de mon bébé, l’allaitement, les suivis de l’école à la maison de mon aîné, et les tâches du quotidien, je manque de temps précieux pour dessiner des projets plus grands. J’ai donc adopté le petit format 9cm*9cm pour le Zentangle.

En ce moment, au niveau santé et spirituel, je m’intéresse beaucoup aux Chakras.

Je commence à approfondir mes connaissances sur les Chakras en étudiant la signification de chacun d’eux.

En étant inspirée des Chakras, je me suis lancée dans un défi « couleurs ».

Chaque semaine, je me lançais sur une couleur. La semaine un était destinée à la couleur verte, la semaine deux, à la violette, la semaine trois, à la couleur orange et la semaine quatre à la couleur bleue.

Vous remarquerez que sur certains thèmes je mélangeais des couleurs. Comme pour le thème « orange », j’ai accompagné du rouge, du jaune et du marron. Mais pour la signification des couleurs, je ne me concentre que sur les couleurs des chakras.

Pour mes dessins, je me suis inspirée des fêtes printanières :

  • le poisson pour le premier avril,
  • le Muguet pour le premier mai,
  • les œufs pour Pâques

Le Zentangle est un style de dessin inventé par un couple d’américain, Rick Roberts et Maria Thomas. C’est une méthode de relaxation créative et de développement personnel dans le but de nous aider à être à l’écoute de nos parts d’ombres (émotions négatives, défauts, histoires personnelles) afin de les guérir.

Le vert

C’est la couleur de la nature. Nous le retrouvons beaucoup dans la couleur des feuilles des arbres, de la verdure, dans les fruits et les légumes (courgettes, concombres, poivrons, …).

Dans un point de vue positif, elle exprime l’espérance, la chance, la concentration et la stabilité.

Dans un point de vue négatif, c’est une couleur plutôt lié à l’infortune et à l’échec.

C’est une couleur secondaire que nous obtenons en mélangeant le bleu et le jaune.

Nous l’entendons souvent pour exprimer certaines émotions : « vert de rage ».

Violet

Le violet est représenté positivement par la délicatesse, le rêve, la paix, l’amitié et la méditation. Négativement, c’est une couleur mélancolique et solitaire.

C’est aussi une couleur très spirituelle. Nous le retrouvons beaucoup sur les habits des Evêques.

Dans la nature, le violet colore les végétaux et les fleurs.

Le violet est une couleur secondaire, on l’obtient en mélangeant le bleu et le rouge.

Orange

D’un point de vue positif, le orange caractérise l’optimisme, la joie, la créativité, la sécurité et la communication.

D’un point de vue négatif, il représente le kitch.

Nous retrouvons le orange dans beaucoup de fruits et de légumes (l’orange, le poivron, le melon, l’abricot) et des végétaux (les feuilles des arbres en automne et certaines fleurs).

Le orange est une couleur secondaire qu’on obtient avec le jaune et le rouge.

Rouge

Souvent, nous représentons le rouge quand nous voulons dessiner l’amour, la passion. Dans le code de la route, il représente pourtant le danger et l’interdiction.

Voyons ce qu’il représente donc concrètement.

Le sens positif : le rouge c’est l’amour, la passion, l’ardeur, le courage, la sexualité et la chaleur.

Le sens négatif : le danger, l’interdiction, la colère (comme l’expression « rouge de colère »), la luxure et l’enfer.

Le rouge représente le feu, le sang, certains végétaux dont la plus connue la fameuse « rose rouge » de la romance.

Jaune

Le jaune est une jolie couleur souvent très apprécié par le sens positif qu’elle représente dans la nature, malheureusement comme les couleurs que nous venons de citer, le jaune possède aussi ces côtés négatifs. Voyons tout cela !

Sens positif : Le jaune, c’est la fête, la joie, l’amitié, la puissance, la chaleur, le dynamisme.

Sens négatif : Le jaune c’est la traitrise, le mensonge et la tromperie.

Le jaune est caractérisé dans la nature par le soleil, ô notre beau soleil, tant désiré pendant les longs jours pluvieux, le sable, les fleurs (tournesol) et par les animaux (les poussins).

Le bleu

Le bleu comme le vert est très présent dans la nature avec le ciel, l’océan et les fleurs.

Le caractère positif du bleu est représenté par la fraîcheur, le rêve, la sagesse, la loyauté, la vérité et la sérénité.

Le caractère négatif est plutôt la mélancolie.

Merci de m’avoir lu,

J’espère que le monde des couleurs vous a inspiré et vous a donné envie de créer un monde en couleurs.

D’autres articles sont en projet pour vous donner des conseils sur le cheminement : « créer votre monde en couleurs ».

En attendant, je vous invite à partager votre impression sur mes illustrations.

Je me ferais un plaisir de vous lire et de vous répondre,

N’hésitez pas à partager mon article autour de vous,

Eveillez votre âme, déployez vos ailes et envolez-vous, Papillons !

Créativement et spirituellement Vôtre,

Christina Jaka

Retrouvez-moi sur ma chaine YouTube familiale, créative et ludique : Christina Jaka

Le projet ci-dessous est un projet de tutos réalisé avec les bibliothèques de Rouen.



Mon compte Pinterest pour diverses inspirations : couleurs, éveil spirituel, les techniques de développement personnel, la vie de parent
Méditation guidée

Ma Phrase méditative : Je suis

Aujourd’hui, ici et maintenant, je ferme les yeux, je me vois face à moi-même.

Je prends conscience de toutes mes pensées.

Je les accepte telles qu’elles sont : douces, amères et violentes.

Je n’ai aucun jugement.

Je suis comme je suis.

Je suis un Être d’esprit doté de cette enveloppe corporelle qui me soutient.

Mon âme est sur la voie de la félicité.

Je vois la Lumière Divine au loin.

Je me sens libérée de mes blocages.

Je me retrouve dans le Jardin de la Vie.

Il y a de toutes les couleurs : les plus claires et les plus sombres.

Je n’ai aucune préférence, aucun jugement.

Je me sens reconnaissante de ce que je vois, de ce que je ressens.

Et en plus j’entends les oiseaux…

Namasté.

Vous êtes des Lumières !

Elevez votre âme, déployez vos ailes et envolez-vous , Papillon !

Juin 2020

Auteur : Christina Jaka

Retrouvez-nous sur ma chaine YouTube familiale, ludique et créatif avec mon fils :

Christina Jaka

Projet Tutobox avec les bibliothèques de Rouen – Jeux et ateliers créatifs par mon fils et moi
Derniers articles

Mes récits, mes poèmes, mes conseils créatifs, mes listes – Mon Journal de bord de vie en éveil – Christina Jaka

Mon blog spécial maman : Le bilan d’une maman et ses ailes

Cher camarade créatif et cher maman, Pourquoi j’ai créé un blog à part ? Toi qui suis ce blog régulièrement tu as dû remarquer qu’il compacte tout mon cheminement entant qu’âme et femme à part entière tandis que dans mon blog de maman j’aimerais te faire découvrir mon âme de maman. J’ai créé en 2017,… Lire la suite Mon blog spécial maman : Le bilan d’une maman et ses ailes

Conseils d’amis très simples pour pratiquer la gratitude chaque jour

« En vérité, le chemin importe peu, la volonté d’arriver suffit à tout. » Albert Camus. Mes chers camarades créatifs, Aujourd’hui, en ce jour de Pleine Lune et du premier jour du mois d’octobre, je tenais à vous présenter quelques-uns de mes conseils pour apprendre à positiver -car c’est un chemin de vie- et pour apprendre à… Lire la suite Conseils d’amis très simples pour pratiquer la gratitude chaque jour

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

poèmes

Le plus beau coupable

XXIII

A cause de l’amour,

On a des papillons dans la tête.

A cause de l’amour,

On a des palpitations au cœur.

A cause de l’amour,

On perd les boules.

A cause de l’amour,

Je chamboule.

Christina Jaka.

Un Vendredi, un Poème.

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

Photo de Anna Shvets provenant de Pexels

developpement personnel·Enfant intérieur·Introspection

Lettre à mon Enfant Intérieur : Bonjour

Mon cher Enfant, je Te souhaite la bienvenue. J’ai découvert « ton existence » il y a bien longtemps. Je pense même que je l’ai découvert le jour de ma naissance.

Au fil du temps, j’ai « trop vite » grandi et je T’ai oublié.

Le chemin du déni et de l’oubli est douloureux… Un malheur douloureux.

Un jour, j’ai pris conscience de ton existence. Et cela a été encore plus douloureux. Mais ce fut le début du bonheur.

Le cheminement de la vraie quête et de la vraie découverte a commencé.

Tout au long, je me suis senti seule, incomprise, abandonnée.

Mais à partir d’aujourd’hui, je sais, je sens que Tu m’accompagnes dans mon cœur. Tu fais renaitre en moi ce que j’ai longtemps abandonné : l’insouciance, l’émerveillement, l’amour inconditionnel.

Tu m’appelles à T’accepter dans ma vie car Tu es Moi.

Je Te remercie de revenir à Moi.

Accepte mon Pardon pour toutes ces années où je T’ai nié, ignoré, oublié, abandonné …

Maintenant, Tu n’es plus seule car je suis avec Toi. J’accepte de Te prendre par la main.

Namasté.

Christina Jaka

Photo de Darrell Fraser provenant de Pexels

Projet TutoBox avec la bibliothèque de notre ville sur la chaine de la bibliothèque de Rouen – et notre chaine YouTube familiale, ludique, et créative

Un blog Zen et Créatif : Bienvenue ! – C’est le Centième.

Le courage ne consiste pas à faire son travail tel qu’on l’attend de vous, ce qui n’est que compétence. Non, le courage est une qualité du coeur qui porte à réfléchir et à agir contre la facilité, avec sagesse, dans des circonstances difficiles. Le courage n’existe pas en théorie, il ne peut se démontrer que… Lire la suite Un blog Zen et Créatif : Bienvenue ! – C’est le Centième.

Questionnements sur le courage, chap 4 -Poème sur le courage

Chers camarades créatifs, Un vendredi, un nouveau poème sur le thème du courage. IV Questionnement. Qu’est-ce que le courage ? Qui donne du courage ? Comment devient-on courageux ? Où est le courage ? Quel est la mission du courage ? Pourquoi aime-t-on souhaiter du courage ? A-t-on tous besoin de courage ? Poétiquement vôtre, Christina Jaka Retrouvez les premiers chapitres de… Lire la suite Questionnements sur le courage, chap 4 -Poème sur le courage

poèmes

Je voudrais

XXII

Je voudrais un jardin de fleurs,

Je voudrais vivre toute nue,

Je voudrais voir avec les yeux d’un enfant,

Je voudrais plonger jusqu’au bout de l’océan,

Je voudrais penser que c’est facile,

Je voudrais faire le tour de l’univers,

Je voudrais être un super héros,

Je voudrais.

 Christina Jaka

Un Vendredi, un Poème

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest

Photo de Александр Прокофьев provenant de Pexels

Photo de Александр Прокофьев provenant de Pexels

Méditation guidée·Pleine conscience

Ma phrase méditative : Elévation

I

Aujourd’hui,

je me sens bien.

Je ferme les yeux.

Je me vois au milieu d’un paysage montagneux.

Tout est blanc pur.

Je ferme toujours mes yeux.

Comme ce paysage blanc pur, mon esprit est clair et harmonieux.

Je sens mon Être qui se transfigure.

Il y a du mouvement autour de moi.

Et pourtant, je ne vois rien qui trouble mon âme.

J’ai toujours les yeux fermés.

Il y a comme un mouvement d’élévation en moi.

Mon esprit semble faire son ascension et transporte mon corps avec lui.

Je me retrouve à la même hauteur que les pointes des montagnes.

Je me suis envolée. Je me sens libre.

Je vois le monde et j’accueille la vie.

Namasté.

Vous êtes des Lumières,

Elevez votre âme et déployez vos ailes, Papillon !

Mai 2020

Auteur : Christina Jaka

P.S Mes chers lecteurs créatifs et éveillés, à partir d’aujourd’hui, je partagerai des méditations guidées. Libre à vous de les partager à votre entourage, de vous l’approprier et de le lire en famille le matin avant de vous lever et le soir avant de vous endormir. Mes phrases méditatives vous invitent à pratiquer la gratitude et la pleine conscience. Elles vous éveillent également à l’instant présent. Je vous souhaite de savourer ces belles pensées. J’espère qu’elles vous aideront à vous guider vers le début ou la continuité d’un chemin intérieur magique à l’écoute de votre enfant intérieur. Je vous souhaite de vous éveiller en pleine conscience, de déployer vos ailes et de vous envoler, petits Papillons !

Projet Tutobox – Ateliers jeux et créatifs avec les bibliothèques de Rouen2018-2019

Derniers articles

Pourquoi je dessine ?

Voilà mes 10 raisons qui explique mon envie de dessiner tout le temps même quand je suis entrain de faire la vaisselle ! Quand je dessine : Je me sens accepter par la Vie. Je communique avec mon cœur, mon âme et avec tout l’Univers. Je reçois un message unique et personnel : mon dessin… Lire la suite Pourquoi je dessine ?

Ma galerie : dessins numériques en pleine conscience

C’est dans l’Ici et Maintenant que la Vie prend sa source. Tout le reste n’est qu’images, hologrammes, illusions et projections mentales. Mes chers camarades créatifs, C’est avec joie que je vous présente ma galerie de mes dessins numériques. Je me suis initiée au dessin numérique par-ci par-là. J’y ai touché un tout petit peu avec… Lire la suite Ma galerie : dessins numériques en pleine conscience

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Enfant intérieur·Littérature·Récit

Petite Princesse.

Sabrina est une petite fille secrète. Elle n’exprime pas facilement ses émotions.

Elle grandit dans une famille dispersée : une mère qu’elle voit rarement et un père qu’elle n’a jamais vu.

Sa mère lui raconte que son père voyage beaucoup pour le travail et qu’il vient prendre de leurs nouvelles de temps en temps mais Sabrina pense que cette histoire est un mensonge.

Elle se retrouve souvent seule à la maison et à l’école aussi, elle se sent seule parfois. Elle a beaucoup de mal à avoir des amis. Tous ses camarades la trouvent bizarre.

Quand elle est en vacances, Sabrina occupe souvent ses journées à inventer des histoires. Elle les écrit et les dessine. Beaucoup de ses récits reflètent une vie de rêve, féerique et heureuse. Une vie que sa mère, pense-t-elle, ne lui offrirait certainement jamais.

Un jour d’école « pas comme les autres » arrive.

L’enseignante de Sabrina annonce une journée où les enfants devront présenter devant toute la classe le métier qu’ils aimeraient faire quand ils seront grands.

Sabrina n’a pas préparé le travail car elle n’a jamais aimé confier ses désirs à quiconque et encore moins devant tous ses camarades qui ne l’apprécient pas énormément.

Avec sa mère, elles ne discutent pas de « cette vie-là » : une vie dans laquelle on a le droit d’avoir des désirs et de croire en ses rêves.

Comme sa mère ne lui parle jamais entant qu’une mère avec sa fille, Sabrina ignore beaucoup de choses sur l’importance de ses émotions et de ses désirs. Parfois, elle pense ne pas vraiment compter dans sa vie.

Les enfants n’ont pas l’air impatient de présenter leur exposition. Ils se dispersent de bavardages en bavardages.

L’enseignante se lève. Beaucoup commencent à se cacher derrière leurs cahiers, leurs livres, à baisser leur tête et à rougir sauf Sabrina qui tourne juste sa tête vers la fenêtre et qui regarde le ciel.

– Sabrina ? Intimidée, elle se retourne et regarde son enseignante. J’aimerais que tu nous présentes ton exposé. L’as-tu fait ? Demande-t-elle avec bienveillance.

Madame Louvier connaît la situation de Sabrina mais elle tient à aider la petite fille à sortir de sa bulle. Elle voit en elle quelque chose de captivant malgré tous les jugements de ses camarades et les parents de ses camarades.

– Euh… non, répond Sabrina.

– Ce n’est pas grave. Peux-tu te lever et venir ? Dit Madame Louvier.

Sabrina voit bien qu’elle n’a pas le choix alors elle prend son courage à deux mains, se lève et rejoint son enseignante.

Debout face à tous ses camarades, elle se sent tétanisée. Tous ses regards qui lui fixent sont prêts à se moquer d’elle ou à lui jeter des tomates.

Avec un regard de compassion, Madame Louvier lui demande de commencer

– Je… voudrais…être…princesse.

Récit 1 – Mai 2020 – Auteur : Christina Jaka

Photo de Spencer Selover provenant de Pexels

NB : Mes chers lecteurs créatifs, je vous remercie infiniment de me lire continuellement.

A ce jour, je publierai régulièrement un nouveau contenu de mon blog : mes récits – d’un mélange de style fantastique et initiatique. J’espère que mes récits vous donneront envie de rêver, de grandir, d’aimer … et surtout comme je vous y invite souvent, d’éveiller votre âme d’enfant, de déployer vos ailes et de vous envoler. Bonne lecture et bonne continuation, petits Papillons !

Derniers articles

Bonne rentrée !

Comme je compatie avec vous, la rentrée des enfants et la repise du travail est au début assez excitant car nous revenons de vacances d’été et nous avons des tonnes de choses à raconter et nous avons encore des tonnes de choses à faire. Mais peut-être qu’à un moment, nous allons commencer à perdre l’étincelle… Lire la suite Bonne rentrée !

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Retrouvez-moi sur :

YouTube :Christina Jaka – Chaine familiale, ludique et créative avec mon fils

Notre projet TuTobox avec les bibliothèques de Rouen 2018 – 2019 sur la chaine des biblitothèques de Rouen

poèmes

Succomber au chocolat

XXI

Il m’a fait tourner la tête.

J’ai succombé.

Le soleil m’a kidnappé.

J’ai fondu comme le chocolat.

Je ne peux plus revenir en arrière.

Qu’est-ce que devient le chocolat après avoir fondu ?

Christina Jaka.

Un Vendredi, Un poème.

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest

Photo de Brigitte Tohm provenant de Pexels

poèmes

Atypique

XX

Moi, je suis allée en zigzag, en triangle, en vagues,

J’ai sauté dans la boue,

Je commence à l’envers,

J’ai préféré le pire au meilleur.

Dans ma vie,

Il y a plus de ratures que de gommes.

J’étais presque normal.

J’ai voulu être dans le carré,

Peut-être un peu dans un rond.

Mais on dirait que ça ne marche pas.

Beaucoup choisiraient entre le blanc ou le noir.

Moi, je fais le mélange et ça dérange.

Christina Jaka

Un Vendredi, Un poème

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest

Photo de Daniel Reche provenant de Pexels

la liste de mes 29 ans

29 choses que j’ai appris et découvert

Mes chers camarades créatifs,

Comment vous portez-vous aujourd’hui ?

Dans cet article, je fais suite à mon défi : La liste de mes 29.

En ce 19 mai, cela fait deux mois que j’ai pris la dernière année de ma deuxième décennie : 29 ans.

Je vous présente la liste des 29 choses que j’apprends depuis ma naissance (ou presque) et que j’apprends encore.

Vous pouvez retrouver la première liste « Mes 29 prises de conscience », en cliquant ici.

woman-wearing-fairy-costume-1545590

Ma liste deux

  1. Je suis une petite nature, naïve. Cette liste commence bien. 😉
  2. Plus précisément, une hypersensible inconsolable.
  3. J’ai besoin d’avoir de la repartie.
  4. Je suis une solitaire. J’aime la compagnie mais ma solitude est nécessaire pour mon bien-être spirituel et psychique.
  5. Je suis une « personne d’intérieure ». Je fais beaucoup de travail rétrospectif et j’aime ça : faire le bilan de ma vie.
  6. J’ai toujours peur du noir. Peut-être moins depuis que j’ai quand même plus ou moins accepté que les films, ce n’est que de la fiction et que la lune et les étoiles sont nos amis.
  7. J’ai appris que la vie est éprouvante, elle nous met à l’épreuve chaque jour : nos émotions, les rencontres, nos désirs, nos espoirs, nos colères, notre histoire personnelle.
  8. J’ai découvert la chromothérapie, l’art-thérapie et l’écrito-thérapie. Et ça fait du bien à mon âme.
  9. J’ai découvert l’école à la maison grâce au confinement.
  10. J’ai découvert que je n’ai aucune autorité sur le chat de la maison. Heureusement, qu’il est « sage » et que le patron est là.
  11. J’ai découvert le jardinage, le vrai :
  12. Tondre la pelouse,
  13. Semer des graines,
  14. Arroser et entretenir ses plantes,
  15. Reconnaître la maturité de certains fruits et légumes.
  16. La « vraie » vie de famille : le couple, les projets, la simplicité des sentiments et des actes d’amour.
  17. La cuisine, la vraie : privilégier les légumes frais, prendre son temps à couper les fruits et les légumes, à mélanger les recettes et à reconnaitre certaines saveurs de plantes aromatiques et des pleins d’autres odeurs culinaires.
  18. J’ai appris que la curiosité n’était pas un vilain défaut si nous l’utilisons pour des intérêts justes et pour un apprentissage qui développe notre sagesse et notre intelligence.
  19. J’ai appris que les bébés pleurent parce qu’ils veulent roter, qu’ils ont des coliques, qu’ils sont fatigués et ont besoin de tendresse pour se calmer. Tout simplement, j’oserais dire. Mais il m’a fallu un deuxième bébé pour comprendre cela. Avec le premier, c’est toujours un peu plus compliqué mais je vous rassure, il est bien grand l’aîné et il va bien.  😉
  20. J’ai appris que l’Art était partout.
  21. J’ai appris que le mot amour n’était pas la définition du sentiment amoureux et que l’expression même « je t’aime » ne désignait pas toujours notre véritable sentiment d’amour pour quelque chose ou quelqu’un.
  22. J’ai appris à faire le ménage dans ma propre maison, à accueillir des invités.
  23. J’ai redécouvert les imperfections de mon corps : mes rondeurs, mes kilos en trop, la cicatrice sur ma gorge, les boutons qui me démangent sur mes bras qui apparaissent quand la chaleur arrive et les petites traces que cela donne quand ça disparait, mes vergetures, les cuticules de mes ongles, la peau abimée autour de mes ongles sur mes doigts à force de m’arracher la peau quand une petite peau rebelle s’en va, mes cheveux épais. J’en oublie c’est sûr et peut-être qu’il y en aura d’autres.
  24. J’apprends à les accepter parce que c’est la nature sans chercher des produits miraculeux par milliers qui pourrait « les faire disparaitre à jamais ».
  25. J’ai appris que Dieu aimait tout le monde sans exception et que peu importe que l’on ait été baptisés dans une religion ou non, nous sommes tous les Créations Divines.
  26. J’ai appris que mes parents n’étaient pas des super héros, à ma plus grande déception.
  27. J’ai appris que notre vie ne tenait qu’à « un seul fil ». Ma plus grande crainte c’est de n’avoir pas assez vécu à 200 % ma vie avant de m’en aller de cette terre. Mais que la foi et la joie surpassait cette crainte et multipliait les années de la vie de notre âme.
  28. J’ai appris que la peur ne nous quittera jamais.
  29. J’ai appris que j’ai encore beaucoup de chose à apprendre et que ce n’est que le début …

A suivre.

Créativement et spirituellement Vôtre,

Christina Jaka

Je vous invite à suivre mes activités sur :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest

Photo de Jill Wellington provenant de Pexels

poèmes

L’envie de vivre pour toi

XIX

J’ai voyagé loin,

J’ai prié des nuits et des jours,

J’ai fouillé en profondeur,

J’ai défoncé le mur

Avec tout ce que j’ai trouvé

Sur mon chemin,

J’ai pleuré toutes les larmes de mon cœur,

J’ai ri à perdre mon souffle,

J’ai tout tenté pour gagner,

Et j’ai toujours perdu,

Je frôle la mort chaque jour.

Mais je renais face à toi.

Ton sourire me fait vivre,

Je ne passerais pas à côté de cet amour.

Christina Jaka

Un Vendredi, Un poème

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

poèmes

Combat

XVIII

On se démène à briser les chaînes,

Tout s’emmêle.

Tout s’enchaîne.

Christina Jaka

Un Vendredi, Un poème

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest

Photo de Alexander Krivitskiy provenant de Pexels

poèmes

Est-ce que ça existe ?

XVII

Existent-ils des larmes qui se transforment en fleurs,

Des cris qui se transforment en étoiles filantes,

Des mots qui deviennent des graines,

Des êtres humains qui s’aiment ?

Christina Jaka

Un Vendredi, Un poème

Bonne journée au travail ! Profitez de bien vous reposer et de profiter de vos proches !

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest

Photo de Daria Shevtsova provenant de Pexels

poèmes

La fleur de ses rêves

XVI

Une fleur qui ne fane jamais,

Une fleur qui reste belle,

Une fleur qui pousse partout,

Une fleur qui aime,

Ça existe.

Christina Jaka

Un vendredi, Un poème

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest

Photo de Unchalee Srirugsar provenant de Pexels

Cuisine·Recettes de Pâques·Tarte de riz au chocolat

Tarte de riz au chocolat

Mes chers camarades créatifs,

En ce temps de Pâques à un moment très exceptionnel de notre vie, je vous présente un de mes passe-temps favoris qui favorise ma créative et qui gâte le palais des saveurs de toute la famille.

Tarte de riz au chocolat

  • Tarte brisée
  • 200 g chocolat (1 tablette)
  • 80 g de beurre
  • 180 g de sucre
  • 250 g de riz
  • 500 g de lait
  • 3 œufs

1. Préparer le riz au lait.

Temps de préparation : 20 minutes.

  • Mettre le riz dans une casserole.
  • Verser de l’eau et faire chauffer jusqu’à ébullition.
  • Retirer du feu et égoutter le riz.
  • Verser le lait puis la moitié du sucre avec le riz.
  • Laisser cuire jusqu’à ce lait ait été – quasiment – absorbé*
  • Retirer du feu.
  • Verser l’autre moitié.

*Ne pas totalement laisser le lait absorbé car nous rajouterons le chocolat.

ATTENTION : Mettre le feu à température moyen et vérifier la cuisson régulièrement car le lait risque de monter très vite.

2. Préparer le chocolat.

A vous de choisir ce qui vous convient : bain-marie ou au micro-onde

  • Casser le chocolat en morceaux.
  • Mettre le beurre.
  • Mélanger et vérifier de temps en temps jusqu’à ce que le chocolat fonde.

3. Mélanger le riz au lait et le chocolat. Bien mélanger le tout.

4. Battre les œufs.

5. Verser les œufs dans le mélange riz au lait / chocolat. Bien mélanger le tout.

6. Préparer la tarte

Pour la tarte brisée, en ce qui me concerne, je préfère l’acheter tout prêt. Mais si vous voulez le cuisiner fait-maison, il existe évidemment plein de bonnes recettes sur internet.

Ce que je peux vous rappeler tout simplement, c’est :

La cuisson à blanc de la pâte.

  • Précuire la pâte.
  • Préchauffer le four à 180°C
  • Percer la tarte avec une fourchette.
  • Plier un peu les bords de la pâte.
  • Poser un papier cuisson avec des légumes secs ou avec un autre moyen sur la pâte.
  • Après tout cela, mettre la pâte dans le four pendant 15 minutes.
  • Sortir la pâte du four, retirer le papier cuisson et le support de légumes secs.
  • Si vous le souhaitez, remettez à cuire la pâte 5 minutes pour que la pâte soit un peu plus croquante.

Je vous souhaite donc un bon appétit,

Bon temps de Pâques et belle saison printanière dans ce nouveau temps de confinement,

Déployez vos ailes et envolez-vous Papillon,

Créativement et spirituellement Vôtre,

Christina Jaka

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest

Photo principale : By Christina Jaka

Décoration : Touche personnelle by mon amoureux

Projets de printemps·Spécial confinement

Projet de Printemps : quelques nouveautés sur mon blog

Mes chers camarades créatifs,

Après quelques jours de forte absence sur mon blog avec la fin de ma grossesse et mon accouchement (repos oblige pour récupérer et s’adapter aux nuits difficiles), je reviens pour vous partager quelques nouveautés sur mon blog.

En ce temps de confinement, j’ai vécu la fin de ma grossesse, mon accouchement et les premiers jours et semaines de vie de mon bébé, cela m’a permis de prendre du recul et de revoir ce que j’avais envie de développer dans ma créativité et ce que j’aimerais vous partager à partir de maintenant.

La liste des projets du printemps

qui fleurissent dans ma tête depuis quelques temps

  • J’aimerais vous partager une recette réalisée par nos soins.
  • J’aimerais vous partager des jolies photos de saisons pris par mes soins.
  • J’aimerais vous partager également les activités créatives et artistiques réalisées par mon fils et moi à la maison.
  • J’aimerais vous partager enfin quelques-unes de mes lectures.
  • J’aimerais vous partager mes dernières réalisations créatives fait-maison ou des cours à l’extérieur (d’avant confinement évidemment).
black-and-white-blackboard-business-chalkboard-356043

J’ai encore d’autres idées mais je préfère encore mûrir certaines d’entre elles dans ma tête avant de vous les partager.

Je n’ai pas encore défini à quelle fréquence je compte publier mes articles mais je verrai au fil du temps.

Créativement et spirituellement Vôtre,

Christina Jaka

En attendant que tout cela se concrétise,

Je vous invite à suivre mes activités sur :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest

Photo proncipale : Photo de David Bartus provenant de Pexels

Défi du printemps·developpement personnel·Spécial confinement

Activités « fait-maison » – Spécial confinement

Mes chers camarades créatifs,

Voilà quatre semaines que nous sommes « quasiment » enfermés chez nous si nous n’avons pas de rendez-vous médicaux importants, si nous n’avons pas de courses alimentaires à faire, si nous n’avons pas d’impératifs familiaux, si nous n’avons pas de balcon ou de jardin.

Dans le cas contraire,

comment ne pas s’ennuyer ?

photography-of-a-woman-sitting-on-the-chair-listening-to-765228

Afin de continuer cette saison de printemps avec la joie et la sérénité dans l’esprit, j’aimerais vous proposer quelques activités à pratiquer pour ne pas se laisser aller pendant ce temps de Pâques.

Je peux comprendre que « rester chez soi » peut être éprouvant et que respecter toutes ces restrictions (distance, limite de déplacements, etc.) puisse être frustrant peu importe notre état d’esprit.

En fait, j’ai l’impression que ces temps-ci, nous sommes plus dans une direction à désirer « la liberté » que les jours précédents car elle nous manque si nous l’avions connu.

Quand nous sortirons de cette épreuve, nous vénérerons peut-être plus cette chance que nous avons de pouvoir être libre.

En attendant, continuons à prendre bien soin de nous en esprit si nous ne pouvons pas tellement bouger notre corps.

Vous avez sans doute déjà fouiné dans plusieurs sites pour savoir « que faire chez soi pour les jours de confinement ? », donc j’arrive peut-être un peu tard pour cette période-ci mais comme « la leçon des masques » m’a apprise, il faut mieux être prévoyant. Alors au moins la prochaine fois que nous serons confrontés à ce genre de situation, au moins vous ne vous ennuierez pas.

La liste des activités spéciales confinés

selon vos priorités et vos envies

make-this-day-great-quote-board-2255441
  • Cuisinez plus que d’habitude. Commencer à cuisiner fait-maison. Il existe énormément de recettes sur internet. Fouiller et trouver. Tester des recettes pour la première fois ou inventer des recettes. Partager sur votre blog ou sur les réseaux sociaux.
  • Commencez à dessiner ou dessiner encore plus.
  • Commencez ou terminez vos livres de coloriages.
  • Commencez à tricoter pour l’hiver prochain ou continuer à tricoter.
  • Commencez à lire ou lire encore plus. Profitez-en pour terminer les livres que vous avez laissé de côté.
  • Commencez à écrire ou écrire encore plus. Cette période est la meilleure période pour alimenter votre blog ou en commencer un ou pour commencer à écrire votre journal intime ou l’alimenter davantage.
  • Commencez à jouer et à bricoler avec vos enfants avec vos enfants, à passer du temps précieux avec eux ou faites-le davantage.
  • Faites du rangement, du tri dans votre maison ou dans votre vie. L’hygiène a toujours été un élément essentiel pour notre santé, désormais, il est d’autant plus important de prendre au sérieux « la santé ». Ne négligez pas cela.
  • Jardinez. Profitez-en avec le beau temps à tondre la pelouse, à planter dans votre jardin.
  • Commencez à méditer ou à méditer encore plus.
  • Commencez à faire de simples activités : écouter de la musique, danser seul ou avec vos enfants, savourer le moment présent, … commencer à être reconnaissant de tout ce que vous avez pu vivre avant le confinement et à découvrir la magie de la reconnaissance et du fait de dire MERCI de tout votre cœur.

Pour cela, je vous invite à lire le grand défi 2020 que j’ai proposé en début d’année.

  • Commencez à découvrir qui vous êtes vraiment ou à l’accepter vraiment.
  • Commencez à développer votre pleine conscience en étant conscient de chacun de vos mouvements, de vos intentions et de vos émotions.
  • Commencez à développer votre lâcher prise. Essayer de ne rien vouloir contrôler au moins une fois par jour.
  • Commencez à développer votre créativité, votre inspiration et vos aspirations.
  • Commencez à suivre le blog de Christina Jaka pour embellir votre vie et découvrir votre potentiel créatif ou continuer à le suivre.

En attendant que ce mouvement finisse,

Je vous souhaite …

two-pillar-candles-754062

Je vous souhaite de traverser cette période éprouvante avec sérénité,

Que vous soyez seul(e) ou auprès de vos proches, je vous souhaite d’être bien entouré(e),

Je vous souhaite du courage et de la confiance peu importe à quel niveau de votre vie vous en êtes – professionnel, étudiant, nouvellement parents, grand-parents, dans une situation délicate ou en cours de démarrage,

Je vous souhaite de réussir l’étape pour lequel vous travaillez dur depuis quelques temps – projet professionnel, familial (mariage, naissance), d’études (brevet, baccalauréat, licence, master, doctorat ou autres).

Je vous souhaite un merveilleux temps de Pâques,

Et une belle saison printanière,

Créativement et émotionnellement Vôtre,

Déployez vos ailes et envolez-vous, Papillons !

Christina Jaka

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest
  • Page facebook : Christina Jaka (Art & Créativité / La Vie d’une maman créative et testeuse / Développement Personnel)

Dans l’ordre de parution

Photo 1 : Photo de Min An provenant de Pexels

Photo 2 : Photo de Alexas Fotos provenant de Pexels

Photo 3 : Photo de Susanne Jutzeler provenant de Pexels

Photo 4 : Photo de Matej Novosad provenant de Pexels

Non classé·poèmes

Madame, la feuille

 

XVI

Madame, la feuille,

Vole, virevolte,

Madame, la feuille

Voyage.

Madame, la feuille

Se laisse porter par le vent.

Madame, la feuille

Change de couleurs.

Madame, la feuille

Est entourée d’autres camarades,

Les fleurs, les plantes

Et de quelques ennemis.

Madame, la feuille a une vie.

Christina Jaka

Un vendredi, un poème

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest
  • Page facebook : Christina Jaka (Art & Créativité / La Vie d’une maman créative et testeuse / Développement Personnel)

Photo de Lisa Fotios provenant de Pexels

poèmes

Espoir versus Désir

XIII

Marche par marche,

Pas à pas,

Souvenirs, douleurs et joie dans le cœur,

J’avais toujours ce désir,

D’avancer vers le ciel.

Christina Jaka

Un vendredi, poème

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest
  • Page facebook : Christina Jaka (Art & Créativité / La Vie d’une maman créative et testeuse / Développement Personnel)
developpement personnel

Quelques questions pour découvrir qui vous êtes vraiment

Qui suis-je ?

 « Soyez vraiment entier et toutes les choses viendront à vous. »  Lao-Tseu

Bonjour mes chers camarades créatifs,

Je vous présente LA question qui « tue » à un certain moment de notre vie.

Revenir à soi est une expérience dans laquelle on soit arriver à un certain moment de notre vie qui nous arrête et nous force à réfléchir sur ce qu’on a pu manquer pendant un long moment sur soi et sur les autres. L’essentiel.

J’ai trouvé ces questions dans un article de mon magazine favori Flow Magazine.

Les objectifs de ces questions :

  • Se poser les bonnes questions
  • Découvrir son être profond
  • Se réconcilier avec ses goûts, ses passions
  • Trouver sa voie

J’ai répondu à ces questions pour vous orienter.

La plupart du temps répondre à des questions qui concernent nos côtés personnels et intimes sont beaucoup plus difficiles car nous ne sommes pas éduquer à être fidèle à nous-même et nous sommes souvent confrontés à une société qui nous exige toujours plus.

Ces questions nous invitent à nous recentrer vers l’essentiel.

Conseils pour répondre à ces questions dans de bonnes conditions :

  • Prendre le temps
  • Adopter une atmosphère de détente
  • Ecouter une musique instrumentale
  • S’asseoir dans la nature sur un banc devant un lac, une rivière, contre un tronc d’arbre

1/ Quelles activités quotidienne vous rend heureux ou vous donne de l’énergie ?

La course à pied, relaxation, la marche, la lecture, l’écriture, le dessin, la natation, être en famille

back-view-of-a-woman-in-brown-dress-3866555
Photo de Thu Ngo provenant de Pexels

2/ Qu’aimiez-vous faire enfant ?

Lire, coller, coudre, tisser, écrire, … créer

girl-playing-with-bubbles-1919030
Alexander Dummer from Pexels

3/ Qu’est-ce qui vous touche ? Qu’est ce qui est important pour vous ?

La liberté.

animal-avian-bird-bright-459198

4/ S’il n’y avait pas de limites, qu’aimeriez-vous faire ?

  • Faire le tour du monde
  • Rencontrer beaucoup d’enfants
  • Vivre chaque jour la première fois que je suis tombée amoureuse
red-light-streaks-3312216
Photo de Aleksandar Pasaric provenant de Pexels

5/ A court terme, quelles petites choses pouvez-vous mettre en place pour réaliser votre rêve ?

  •  courir au moins une fois par semaine
  • écrire et dessiner chaque jour
  • nourrir mes relations artistiques et créatives
woman-dream-portrait-happy-3326195
Photo de Daria Shevtsova provenant de Pexels

Et vous ? Prenez le temps de répondre à ces questions. Cela ne coûte rien à part que vous y gagnerez quelque chose d’essentiel : « Mieux vous connaître ». 

Vous êtes des Lumières,

Souvenez-vous-en,

Déployez vos ailes et envoles-vous, Papillons !

Créativement vôtre,

Christina Jaka

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest
  • Page facebook : Christina Jaka (Art & Créativité / La Vie d’une maman créative et testeuse / Développement Personnel)
poèmes

Ma route

XII

Un jour d’été,

Je me promenais dans les bois.

Avec mon grand bâton,

Je traçais ma route.

Je ramassais les cailloux

Et j’écrivais mon histoire.

Christina Jaka

Un vendredi, un poème

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest
  • Page facebook : Christina Jaka (Art & Créativité / La Vie d’une maman créative et testeuse / Développement Personnel)
Coronavirus·défis·Spécial confinement

Grand Défi 2020 : Rester à la maison

Mes chers camarades créatifs,

Je vous retrouve en cette fin de la deuxième semaine de confinement et d’école à la maison et début de la troisième semaine.

Tout d’abord, je vous souhaite une belle saison printanière en dépit de tous ces évènements et surtout j’espère que parmi vos proches, personne n’est affecté.

Nouvelle vie. Vraiment ?

Aux informations des 13 heures et des 20 heures, ils en discutent beaucoup et je voulais vous en faire part ici également : « La nouvelle vie depuis le confinement ».

En effet, « rester chez soi » semble devenir un terme bien banal maintenant que l’on nous l’a imposé pour la sécurité et la santé de tous, ce qui nous paraît des plus naturelles comme solution mais avant ces récents évènements du Covid-19, que signifiait pour nous le « rester chez soi » ?

En regardant et en écoutant les informations et les personnes partageant leurs « nouvelles vies » depuis le confinement, j’ai l’impression que cela est entrain de devenir plus un « concept de vie » qui est entrain de se créer qu’une solution pour « sauver des vies ». 

On entend beaucoup de choses et on nous répète beaucoup d’informations mais on nous montre la moitié des choses. 

Nouvelle vie égale conséquence$ 

Dans cet angle de vue, c’est fort probable que beaucoup de vies sont entrain de changer car en vue des circonstances, le fait d’arrêter toute activité extérieure pendant plusieurs jours aura beaucoup de conséquences :

  • financières et économiques : on entend beaucoup dans les informations que la plupart des entreprises (restaurants, salon de coiffure, etc.) perdent beaucoup sans travailler mais on ne parle pas des étudiants qui ont peut-être dû quitter leur job étudiant qui les aidaient sûrement à joindre les deux bouts -comment feront-ils maintenant sans travailler s’ils n’ont pas de droit de bourses ;
  • humaines : le « bonjour de loin » n’était pas dans la coutume de tous, ne pas rendre visite ses proches pourrait arranger certaines personnes car elles ne s’entendaient pas avant mais aussi pourrait éloigner beaucoup de familles qui accordait une forte importance aux retrouvailles surtout en cette saison et en ces périodes pascales qui arrivent bientôt ;
  • spirituelles (ou religieux, c’est comme vous l’entendez) : beaucoup de centre religieux ou spirituels permettaient à beaucoup de personnes de pouvoir se rencontrer dans un cadre réel et concret pour échanger, partager leurs expériences de vies et apporter un soutien dans la vie de beaucoup de personnes en quête de sens. Désormais, ces personnes devront essayer un autre moyen de rencontres pour continuer leur quête. Internet est un vecteur très popularisé de nos jours mais il n’égalera jamais la profonde richesse de la rencontre réelle. Il y a les pratiquants qui accordent beaucoup d’importance au fait d’aller au culte dominicale ou aux jours de fêtes religieuses car ils n’envisagent pas leur spiritualité sans être encadrées et entourées par des personnes vivant la même spiritualité qu’eux ;
  • familiales : Je classe dans le cercle familiale tous les individus liés par l’affection qu’ils portent les uns des autres – frères, sœurs, amis. Qu’en est-il des couples qui ne vivent pas encore ensemble et qui ne peuvent pas se voir ? Qu’en est-il des couples qui n’ont pas l’habitude de vivre à longueur de journée ensemble ? Qu’en est-il des grand-parents qui ne pourront pas rendre visite à leurs enfants ou à leurs petit-enfants pendant ces fêtes pascales ? Beaucoup de rituels vont se bousculer. Qu’en est-il des amis qui étaient entrain de monter un projet en commun ? Qu’en est-il des artistes, comme les photographes qui ne sont pas encore lancés s’ils ne peuvent pas sortir, voyager pour prendre de belles photos ? Peut-être que ce confinement sera un bonheur pour les parents qui envisageaient de passer plus de temps avec leurs enfants mais qu’en est-il des parents qui vont devoir faire quelques petits sacrifices pour s’occuper de leurs enfants, idée que peut-être ils n’avaient pas totalement envisagé ? ;
  • psychologiques (morales) : Beaucoup ont l’habitude de l’isolement, de la solitude, chez certains c’est même un trait de caractère. On peut dire que ce confinement ne sera pas une terrible douleur pour eux. Mais qu’en est-il des personnes qui disaient ne pas supporter « rester chez eux », comme par exemple, les extravertis  – je n’inclus pas les sportifs ou les personnes ayant le devoir de travailler à l’extérieur – après ce confinement qu’est-ce que leurs vies deviendront ? Ou dirais-je plutôt leur état d’esprit ? Certes, je pense à ceux-là en particulier mais à mon avis, peu importe d’où l’on vient à ce stade de la vie, cela concerne Tout Le Monde. Ce confinement fera prendre conscience de beaucoup de choses.

Confiné et philosophe 

Avec un peu de recul, si l’on est un peu philosophe, nous pouvons considérer ce confinement comme l’occasion :

  • de faire une pause dans notre vie effrénée,
  • de « faire le ménage » dans tous les sens du terme
  • de faire un état des lieux du parcours de notre vie,
  • de commencer quelque chose que l’on a repoussé depuis trop longtemps (ménage, lecture, activités artistiques : peinture, dessin, écriture, …)
  • de réfléchir sur des projets (études, boulots, voyages, couples, enfants, …) trop laissés en suspens ou de réaliser que certains étaient finalement déraisonnables et de penser à d’autres perspectives pour l’après confinement,
  • d’économiser de l’argent (sortir moins équivaut à dépenser moins).  Mais attention à ne pas se prendre une amende !

En ce qui me concerne, aucun changement pour moi. Je continue d’écrire sur mon blog, de partager avec vous.

Tout de même, ce confinement nous affecte quand même tous un peu, d’un point de vue psychologique.

Je pense aux femmes qui attendent actuellement la naissance de leur enfant. Si c’est leur premier et qu’on leur prive de la présence de leur conjoint, je n’ose pas imaginer le crève-cœur que cela pourra engendrer.

Je pense à toutes les personnes qui sont entrain de perdre des proches en ce moment que la cause soit le Coronavirus ou non et que beaucoup ne pourront pas se rendre aux obsèques à cause de la règle du nombre de personnes à ne pas dépasser.

Je pense à toutes les personnes n’ayant pas de « chez eux » (les sans-abris, les immigrés…).

Je pense aux familles qui comptaient plus à l’école pour faire réussir leurs enfants. Ils devront s’abstenir de dire à leurs enfants : « tout ce qu’on te demande c’est d’aller à l’école ».

Je pense à toutes les personnes qui pensaient que nos vies ne changeront jamais.

A ce jour, peut-être, elles envisageront une autre façon de penser. Ayant vécu cette expérience du changement avant le coronavirus, je ne découvre pas le confinement et à quel point cette prise conscience est une profonde douleur car beaucoup d’histoires et de remords enfouies refont surface.

Le changement n’est pas une chose facile. Découvrir qui l’on est et y faire face n’est pas facile. L’assumer et exprimer sa profonde nature n’est pas facile. Rien n’est facile en ce monde. Mais daignons malgré tout à apprendre à accepter, à pardonner et pourquoi pas à apprécier ce qui est.  C’est peut-être le moment de commencer à comprendre et à envisager, peut-être à ouvrir des portes trop longtemps fermées et à penser à accueillir ceux qu’on a longtemps abandonné. 

Prenez soin de vous !

Je vous souhaite d’être courageux dans cette épreuve, de trouver la force de vous relever quand vous tombez !

Que ce confinement vous permette de trouver l’harmonie intérieure avec votre profond Soi pour qu’à la fin de cette épreuve vous puissiez enfin déployer vos ailes et vous envoler !

N’ayez pas peur, vous n’êtes pas seuls ! Continuez à faire jaillir votre lumière.

Avec tout mon amour,

Créativement vôtre,

Christina Jaka

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest
  • Page facebook : Christina Jaka – Art & Créativité / La Vie d’une maman créative et testeuse / Développement Personnel

Photo de Mikey Dabro provenant de Pexels

developpement personnel

Le sens de mes prénoms

That’s my name !

Mes chers camarades créatifs,

Comment vous sentez-vous aujourd’hui ? j’espère à merveille !

Dans cet article, je partage les recherches que j’ai faites à propos de mes prénoms.

J’aime beaucoup connaître la signification des choses ou des gens, savoir pourquoi, comment et d’où vient une chose ou quelqu’un. Cette curiosité n’est pas innée. Quand j’ai arrêté l’Université parce que je ne trouvais aucun sens au fait de continuer et à ce que je faisais avec tous les cours que je suivais, je me posais déjà des questions telles que « qui suis-je ? » « D’où je viens ? » « Quelle est ma mission sur terre? ? » et ensuite …

C’était une décision très importante. Et cela n’est pas évident de partir de zéro et en même temps de prendre du recul, revenir un peu beaucoup en arrière et de se demander mais d’où je viens pour en arriver à là ?A ne pas savoir ce que je veux ni où je vais.

J’avais 24 ans à cette époque. C’était en juillet 2015. Et comme vous pourrez le deviner, j’étais déjà maman d’un petit bout de 4 ans, mon fils.

Comment se sentir bien lorsque l’on ne sait pas qui on est et ce que l’on veut quand à côté de soi, il y a ce petit être qui grandit sans cesse et qui un jour aura des questions que l’on se sentira incapable d’y répondre ?

« Hey ! maman, au fait, d’où je viens ? »

Et en fait, je ne me voyais pas répondre à mes enfants : « euh, en fait, je ne sais pas les petits, demandez à vos grand-mères ? »

Je me suis dit que je devais à mon enfant de lui raconter au moins mes origines même si je ne connaissais pas totalement  du côté de son père biologique.

Alors voilà, mon désir de connaître à commencer par une petite touche de curiosité en allant fouiller les significations de mes prénoms. Je ne croyais pas trop en ces choses-là, c’était des choses qui me dépassaient de vouloir à tout prix connaître la signification de « tout ». Mais s’il y a avait moyen de connaître les prénoms et que beaucoup de bouquins écrivaient à propos de cela. Je me suis dit : alors pourquoi pas ? C’est peut-être le chemin que je dois prendre pour commencer à mieux me connaître.

Juste petite parenthèse avant de commencer. Vraiment, ça me fait du bien de partager cela. Dans plusieurs années, je pourrais me relire et peut-être me dire: Wouah, c’est vraiment moi. 😀 Bonne lecture.

Aussi, j’espère que je vous donnerai envie de choisir parmi ces prénoms pour le donner à vos futurs enfants. 😉

Alors c’est parti !


CHRISTINA

Sources: Clique ici pour aller vers le site pour d’autres prénoms

Étymologie : Messie (grec)

Fête : 24 juillet

Genre : féminin

Origine : anglais

Qui est-elle ?

  • Une personne ouvertecommunicative, extravertie, exprimant la joie de vivre et appréciant les échanges avec les autres. C’est une individualiste qui est prête à fournir beaucoup d’efforts pour accomplir ses projets, sa volonté et son ambition étant à toute épreuve. Dotée d’une grande sensibilité, elle peut parfois paraître réservée, discrète, timide. (…) C’est à la maturité qu’apparaîtront sa force, son sens des responsabilités, sa détermination et sa capacité à prendre en charge les autres et à les guider.
  • Perspicace, intuitive, elle possède une excellente écoute et sait être tant une amie attentive qu’une conseillère avisée. (…)
  • Indépendante, originale, honnête, volontaire, « Christina » est sans aucun doute une personnalité à part entière. (…)
  • Les activités créatives lui sont conseillées (théâtre, danse, dessin, …). Elle se montre prompte, dynamique, adaptable, maligne, curieuse d’apprendre et douée d’une grande vivacité intellectuelle.

Qu’aime-t-elle ?

  • Elle aime sortir des sentiers battus, intéressée par l’hétérodoxe (contraire de ortodoxe), l’inhabituel, la nouveauté, la mode, l’avant-garde.
  • Elle désire être la première en tout et est en quête de perfection et d’absolu, d’où une certaine tendance à être sélective dans ces approches. (…)
  • Elle rêve de grandeur et de réalisations personnelles car son ego est très puissant.

Que fait-elle ?

  • Les professions créatives : mode, stylisme, écriture, presse, représentation, théâtre, cinéma, télévision, décoration…
  • Les professions commerciales.
  • Les professions en rapport avec les sciences humaines (pédagogie, sociologie, psychologie, graphologie, astrologie,…)

Voilà pour Christina. Passons à Ange, maintenant.


ANGE

65e6ecaaca5b58bf0c1e592a5d7721a2

Sources : Clique sur le lien du site pour voir la signification d’autres prénoms

Étymologie : Messager (latin)

Fête : 5 mai

Genre : Féminin, fille

Qui est-elle ?

  • « Ange » est très sélective dans le choix de ses amis et de ses relations. Elle recherche l’harmonie avant tout, la paix et évitera les conflits ainsi que tout risque de se blesser affectueusement.
  • Volontaire, exigeante et perfectionniste, elle demande beaucoup, tant dans sa vie privée que professionnelle, et assume les responsabilités qui lui échoient.
  • Très émotive et sensible, elle a souvent tendance à intérioriser ses sentiments et ses émotions (…)
  • « Ange » est très intuitive, elle ressent les êtres et les situations.
  • Son aptitude à ressentir les personnes et les évènements l’orientera vers une profession où la prise en compte des autres est importante, activités d’écoute et de conseil où sa sensibilité entrera en jeu de manière constructive. (…)
  • Son apparence douce, calme, réservée, cache un tempérament enthousiaste et passionné. Son côté visionnaire lui permet d’être à l’avant-garde et d’avoir toujours un galop d’avance sur les autres : idées novatrices, concepts nouveaux…
  • « Ange » lui donne des atouts qui vont de pair avec une grande tension nerveuse. Sa sensibilité pourra alors se traduire, une octave en dessous, par de la gentillesse et de la douceur, un esprit romantique et idéaliste, parfois une certaine timidité.
  • Épaule accueillante.
  • Enfant, « Ange » sera calme et douce, sensible, et constituera très certainement une vraie famille avec ses poupées (bon, pour moi, cette étape est Bien passée ^^). Sa sensibilité pourra se traduire parfois par des crises, des périodes d’exaltation suivies de périodes où « Ange » disparaîtra, se fera toute petite comme une souris. Il faudra dès l’enfance l’aider à avoir confiance en elle et lui donner des responsabilités à assumer tôt.

Qu’aime-t-elle ?

(…) Amis, famille et enfants la concernent beaucoup, et elle donne son temps, son affection, son amour, mais elle attend beaucoup en retour. Elle ne se contentera pas d’à-peu-près et souhaitera pour les siens une réussite à la hauteur de ses ambitions. L’univers des formes, des couleurs l’intéresse, l’esthétique, la création.

Que fait-elle ?

Ange peut jouer un rôle de guide éclairé. Doué d’une capacité de travail importante, elle aura besoin de contacts extérieurs, de diversité, de variété et d’un activité qui lui permette de conseiller, d’écouter, d’aider : postes dans l’enseignement, conseil, psychologie, conseillère matrimoniale, parapsychologie, et activités liées à l’esthétique, la décoration, l’art, la culture, l’écriture.

Ce sera tout pour Ange. A la suivante : Pétunia.


cropped-petunia-flower-1PETUNIA

Sources : Clique sur le lien du site pour connaître la signification d’autres prénoms

Caractère de dominance : sociabilité, intellect, dynamisme, vitalité

Végétal : Violette ; animal : rouge-gorge ; couleur : violet

Genre : féminin

Type de caractère

  • sentimentale, discrète
  • manque parfois de confiance en elle, même si les succès qu’elle rencontre lui donne vite de l’assurance.
  • Sa foi est un peu bourgeoise.
  • Sa moralité reste dans tous les cas humble et discrète.
  • Très intuitive, « Pétunia » est dotée d’une psychologie spontanée très efficace.  (…)
  • « Pétunia » a une émotivité calculée, c’est à dire qu’elle sait se servir de celle-ci et connaît bien les limites à ne pas dépasser pour ne pas heurter son entourage  Là aussi, « Pétunia » se sert de ce trait de caractère, plutôt secondaire et avec humilité. « Pétunia » n’est pas véritablement oppositionnelle et préfère simuler l’inertie pour pouvoir agir discrètement.
  • Activité : Très volontaire, vraie conscience professionnelle, gentillesse, disponibilité, présence. Très bonne vitalité et résistance. Sociable, elle est toujours prête à rendre service.
  • Intelligence : Discrète, attentive et patiente.
  • Affectivité : affectueuse, attachante, c’est également une très bonne amie sur laquelle on peut compter que l’on soit homme ou femme.
  • Sensorialité : domaine complexe pour « Pétunia » dans lequel se mêle crainte, indécision, recherche d’intérêts et désirs.
  • En résumé : « Pétunia » a de la chance et de la réussite mais il existe souvent un décalage entre son succès et son investissement et mérite personnels. Ceci expliquant sans doute son manque de confiance en elle.

Voilà, voilà, une recherche fastidieuse mais qui était importante pour ma démarche de développement personnel. Depuis que j’ai tenu ces descriptions avec moi, cela m’a donné une petite idée de ma personnalité profonde. D’ailleurs, je me suis reconnue dans certaines descriptions qui m’ont un peu vexée et dans d’autres descriptions, je m’étonne encore, c’est ainsi. C’est aussi une façon pour moi de me voir de l’extérieur car même les amis ont souvent une opinion rapide de toi et ne te connaissent pas vraiment si les rencontres ne se font pas régulièrement mais surtout que parfois ils ne cherchent pas forcément à le faire quand l’occasion se pose.  Enfin, cette première démarche de recherche de mes origines m’a permis de mieux poursuivre le chemin vers la connaissance de moi et de m’accepter à chaque étape telle que je suis… Et de reprendre confiance.

Petite storytime : Mes amis et camarades jusqu’à la fin du lycée m’ont appelé, Pétunia. Ma famille m’appelle toujours Pétunia. Depuis que j’étais rentrée à la fac, j’ai choisi d’être appelée par mon premier prénom Christina. Ce qui m’a longtemps perturbé car les gens que j’ai connu avant l’université me connaissaient toujours entant que Pétunia mais ce n’était pas plus mal. Je trouve que Pétunia, c’est la petite fille « le passé » or Christina, c’est la femme « le présent et l’avenir ». Comme quoi, rentrer à l’université, ça fait changer les gens. Enfin, c’est ma perception.

Et vous, que signifient vos prénoms ? 😉

Avec tout mon amour,

Vous êtes des Lumières,

Déployez vos ailes et envolez -vous, Papillons !

Créativement vôtre,

Christina

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Chaîne créative, ludique et familiale

La TutoBox de la Bibliothèque de Rouen

  • Pinterest
  • Page facebook : Christina Jaka (Art & Créativité / La Vie d’une maman créative et testeuse / Développement Personnel)

Image principale : Photo de Jimmy Chan provenant de Pexels

Créativité·developpement personnel

Découvrir son potentiel créatif

« De l’audace, de l’audace, en toute occasion, toujours de l’audace.  » Edmund Spencer

Mes chers camarades créatifs,

J’espère que vous avez l’opportunité de profiter du soleil tout en respectant les règles du confinement.

Le printemps est pour moi est une saison remplie d’inspirations (les fleurs, les oiseaux, les jolis insectes, les arbres fleuris, le sourire des gens quand il y a du soleil, les couleurs…), ce serait dommage de ne pas pouvoir en profiter.

De plus, le printemps est la saison idéale pour débuter ou pour développer une démarche créative et artistique.

Je vous partage dans cet article quelques objectifs créatifs pour découvrir son potentiel créatif sans complexe et avec humilité.

J’insisterai toujours sur l’importance de pratiquer quelque chose peu importe la discipline dans la plus grande simplicité.

Découvrir son potentiel créatif

Pour cela, je vous donne quelques simples objectifs que vous pourriez atteindre cette année :

•apprendre à se connaître
°créer des rendez-vous avec soi-même
•apprendre à s’accepter en toute circonstance : abat le syndrome de l’imposteur
°accepter l’évidence que dans la vie c’est chaque chose à son temps, et chaque chose à sa place. Prenez patience et observer le processus.
•accepter que rien est inscrit dans le marbre, le changement est perpétuel.
°accepter que notre vie sur cette terre est limitée et apprendre dès aujourd’hui à sortir de notre zone de confort. Prenez le temps de faire ce dont vous avez réellement envie.

Sensiblement zen et créative pour vous et avec vous,

Il y a une lumière en vous, accueillez-la dès aujourd’hui.

Christina

Pour d’autres inspirations et chroniques créatives, rendez-vous sur mes autres réseaux sociaux :

Instagram : @unemamanetsesailes

Pinterest : Christina Jaka

Vous pouvez soutenir mon activité artistique en achetant sur ma boutique de design personnalisés : http://www.bazarzen.tunetoo.com

Créativité·Pâque·philosophie de vie

Bon mois d’Avril et Joyeuses fêtes pascales

Matthieu 6 : 34 « Ne vous inquiétez donc pas du lendemain car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine ».

Mes chers camarades créatifs,

Aujourd’hui, en ce deuxième jour du mois d’avril, et en ce vendredi saint pour les chrétiens et croyants pratiquants, et en ce jour de beau soleil qui réchauffe nos corps et nos âmes d’espoirs, je souhaite manifester ma grande reconnaissance pour tout ce que la vie m’a offert jusqu’à cet instant.

Surtout parce que je peux encore vous partager ce message qui me tient à cœur.

Chaque jour, des petits gestes, des petits mots, gentils, généreux et bienveillants font redonner de l’espoir en ces temps qui courent et que beaucoup de gens semblent subir dans tous les sens.

On pourrait en vouloir à n’importe qui et abandonnés aussi facilement en ce moment qu’avant. Mais ce serait dommage de réagir comme cela. Sachant que nous avons besoin au fond de nous de la positivité, de l’affection et de la créativité pour avancer sur de meilleurs perspectives.

Voilà, un petit message pour vous souhaiter un bon REconfinement que je ne compte plus.

Et puis, de bonnes fêtes pascales.

Comme le symbole le dit : Renaître de lumière.

Sensiblement zen et créative avec vous et pour vous.

Déployez vos ailes et envolez-vous !

Souvenez-vous toujours de l’enfant qui est en vous et prenez soin de lui comme vous aimeriez prendre soin de vos enfants ! 🙏🧚‍♀️🌌👩‍🎨♓🧘‍♀️

Christina